Le vice-Premier ministre, ministre des Finances de la République tchèque, Andrej Babis visite un magasin de Vietnamiens à Prague. Photo : VNA

Prague (VNA) –Le colloque sur la Loi de gestion des recettes en ligne (EET) vient d’avoir lieu le 12 juin à Prague, en République tchèque.

Organisé conjointement par l’Association des entreprises vietnamiennes, l’Association des jeunes et étudiants vietnamiens en République tchèque, cet événement a​ vu la participation de​  nombreuses entreprises vietnamiennes opérant dans ce pays européen, car l'EET est une question vitale pour leurs affaires. Ce colloque visait à fournir des informations plus détaillées sur l'ETT et ​​rassurer les entreprises vietnamiennes quant à son application.

S’exprimant à ce colloque, le vice-Premier ministre, ministre des Finances de la République tchèque, Andrej Babis, a souligné que son pays fournira des informations complètes sur l'EET. Il a exprimé que l'EET sera soutenue par toutes les entreprises, dont celles du Vietnam en activité en République tchèque.

La vice-ministre tchèque des Finances, Alena Schillerova, responsable du fisc, et des experts de l’EET du ministère des Finances ont expliqué clairement la nature de l’EET ainsi que les mécanismes, le processus d’application de cette nouvelle Loi. Ils ont souligné  que cette loi créerait un environnement d’affaires égal entre toutes les entreprises et permettrait d’accroître le ​recouvrement des impôts.

Ce ministère, en coopération avec l’Association des Vietnamiens en République tchèque, a organisé plusieurs colloques dans les localités pour informer les commerçants vietnamiens sur la portée  de l’EET et des procédures à suivre dans l’application de cette dernière.

Selon les prévisions, l'EET sera appliquée à partir du 1er décembre prochain.  Avec un processus de quatre étapes, cette loi sera entièrement entrée en vigueur à partir de 2018. Elle concerne notamment les hôtels, les restaurants, les magasins en gros​ et ​de détail, les ateliers de produits artisanaux, le secteur tertiaire comme taxi, avocats, banques, assurances. Au total, environ 600.000 entreprises seront concernées directement ​par l’EET, dont 20.000 entreprises vietnamiennes. -VNA