Photo: Internet
Plus d’un millier d'élèves, d'enseignants et de représentants de parents du collège de Le Loi, dans l'arrondissement de Ha Dong (Hanoi), ont participé jeudi à l’événement de communication intitulé "Promotion de l’égalité -  connexion de l’amour".

Cet événement, qui s'inscrivait dans le cadre de la campagne "Parce que je suis une fille" lancée par Plan International Vietnam pour célébrer la Journée ​internationale de la fille (11 octobre), avait pour but d’améliorer la conscience de la population sur l’égalité des sexes et de prévenir le harcèlement sexuel des filles à l'école. ​C'est la 3e fois que ​l'organisation Plan International Vietnam organise cet événement au Vietnam.

Selon Glenn Gibney, directeur de Plan International au Vietnam, une ​récente étude de ​son organisation sur 4.000 filles de 15 à 19 ans dans quatre pays a montré que la majorité d'entre elles sont confrontées à la violence dans leur vie quotidienne, y compris ​au sein de leur famille, dans la rue et dans les écoles, ainsi qu'à d'autres problèmes comme les mariages arrangés ou les grossesses précoces.

Plan International est une organisation de solidarité internationale qui milite pour l'autonomie et les droits des enfants et des jeunes issus de pays en voie de développement, en particuli​er ceux qui sont exclus en raison de leur religion, de leur ethnie, de leur lieu de vie ou de leur sexe.

Plan International intervient aujourd’hui dans 51 pays, principalement en Afrique de l'Est, en Afrique de l'Ouest, en Asie et en Amérique latine. Cette organisation est indépendante de tout mouvement politique et religieuse comme de tout gouvernement​.

L'organisation agit auprès d'enfants, de familles et de communautés et met en œuvre 4.910 projets de développement qui bénéficient à 10 millions d’enfants. -VNA