jeudi 17 août 2017 - 00:42:15

Des collections d’ao dài présentées à l’étranger

Imprimer

De nombreuses collections d’ao dài de stylistes vietnamiens sont présentées à l’étranger, dans le cadre de programmes d’échanges culturels ou lors de défilés de mode professionnels. Une tendance en plein essor et qui valorise la culture vietnamienne.

L’ao dài (tunique traditionnelle vietnamienne) est le symbole de l’élégance féminine vietnamienne. Sa forme et ses détails constituent une source d’inspiration pour le secteur de la mode vietnamienne et notamment la haute couture. Les stylistes sont ainsi nombreux à avoir récolté un franc succès grâce à cette tenue. Mais si le succès de l’ao dài est incontestable au Vietnam, les créateurs cherchent aujourd’hui à le faire connaître au-delà des frontières. Les défilés à l’étranger ont encouragé les professionnels vietnamiens qui tentent de faire découvrir leurs créations sur les différents continents.

 

De nombreuses collections de stylistes vietnamiens sont présentées à l’étranger. Photo: VNA

Des ao dài présentés en République de Corée

Entre 2014-2015, beaucoup de stylistes vietnamiens ont été invités à présenter leurs créations d’ao dài à l’étranger dans le cadre de programmes d’échanges culturels. Figure très connue du milieu des designers vietnamiens, la styliste Minh Hanh participe largement à la diffusion de ce patrimoine. Elle a d’ailleurs reçu pour cela le prix Fukuoka. Il s’agit d’un prix établi par la ville japonaise de Fukuoka pour honorer les contributions individuelles et collectives à la préservation et à l’enrichissement des cultures d’Asie. En septembre prochain, lors de son voyage au Japon pour la cérémonie de remise des prix, Minh Hanh présentera au public japonais ses nouvelles créations en tissu de brocatelles dont les ao dài.

En juillet dernier, la collection d’ao dài du styliste Huynh Hai Long avait déjà été présentée au Japon. Lors du programme d’échange culturel Vietnam-Répubique de Corée tenu en mai et juin, c’est Thuân Viêt qui avait brillé sur le podium de la ville de Busan en République de Corée avec sa collection Thành phô tôi yêu (Ma ville bien aimée).

Les ao dài présentées aux États-Unis. Photo : CTV/CVN

Quand l’ao dài raconte son histoire

Ces dernières années, Minh Hanh, Lan Huong, Duc Hùng et Sy Hoàng font la navette entre le Vietnam et l’Europe pour présenter leurs ao dài sur le vieux continent. Ils se rendent régulièrement en France, en Italie, en Espagne mais aussi en Allemagne et en République tchèque. Entre juillet et août 2015, Lan Huong, Sy Hoàng et Thuân Viêt se sont également rendus aux États-Unis, avec dans leurs valises leurs créations. Lan Huong a fait sensation à Washington D.C avec 80 tenues présentées lors des soirées du 8 au 12 août, à l’occasion du 20e anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques Vietnam - États-Unis. Pour ses créations, la styliste utilise de la soie naturelle où sont peints des paysages vietnamiens ou encore des détails de brocatelles. «Lors des défilés tenus sur un fond  de musique traditionnelle du Vietnam, mes créations racontent l’histoire du développement des ao dài pendant deux décennies», rappelle la styliste.

Un modèle du styliste Sy Hoàng. Photo : CTV/CVN

Le styliste Sy Hoàng, quant à lui, vient de rentrer de son voyage aux États-Unis, à l’occasion de la visite officielle du secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, Nguyên Phu Trong, dans ce pays. Ses deux collections, sur les thèmes des fleurs de lotus et du cachet des dynasties, ont été présentées à Washington, New York et Sans Francisco.

«Elle met en valeur la femme qui la porte»

Les défilés ne se cantonnent pas aux programmes d’échanges culturels mais ont aussi trouvé leur place au sein des défilés de mode professionnels. Après la New York Fashion Week 2014, le styliste Vo Viêt Chung a de nouveau été invité aux États-Unis. En juillet dernier, sa collection New York, I love you a été présentée sur la place Times Square. Vo Viêt Chung est parvenu à combiner la tradition et la modernité en associant des tons chair à des ornements inspirés de l’art de la Renaissance.

En septembre prochain, une autre collection de ce designer sera présentée au Gala Fashion aux États-Unis. Il sera l’unique représentant asiatique à participer à ce programme à New York qui réunira 100 stylistes du monde. En mai dernier, le styliste Thuân Viêt a, quant à lui, présenté deux collections Ngu hô (Cinq tigres) et Sac hoa (Couleurs de fleurs) à un événement spécial sur l’Asie intitulé «Sportlight Asia : Big Cats» au Musée américain d’histoire naturelle. L’évènement  a réuni des stylistes venus du Bhoutan, de Chine,  d’Indonésie, d’Iran, du Japon, de République de Corée et de Mongolie.

L’ao dài devient peu à peu connue aux quatre coins du monde. Et le styliste Sy Hoàng nous confie pourquoi : «Les deux pans de la robe en soie, les détails brodés ou peints et sa forme près du corps mettent en valeur la femme qui la porte». -VNA/CVN

 

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres