Les prix des bijoux en or flambent lors des derniers jours de l’année. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Au fur et à mesure que le Nouvel An arrive, le marché de l’or devient de plus en plus animé. En effet, les bijoux en or sont beaucoup recherchés car ils coïncident avec la période des mariages.

Cette année, le nombre des clients achetant des bijoux en or s’accroît fortement par rapport aux années précédentes. D’une part, car le prix de l’or est moins cher qu’à d’autres moments de l’année. Et d’autre part, car le prix des plaquettes en or fluctue en ce moment. On ne sait pas vraiment si l’État ou la Compagnie générale d’or, d’argent et de pierres précieuses de Saigon (SJC) changera encore son règlement concernant l’achat et la vente de ces métaux brillants si recherchés.

À la bijouterie Kim Thành Bà Chiêu (arrondissement Binh Thanh) l’achat de ces bijoux en or a progressé de plus de 50% par rapport à la même période que l’année dernière. De plus, le patron du magasin affirme que la «saison des mariages incite la demande de bijoux en or. Une dixième partie d’un tael d’or des bijoux en or 18K (75%) coûte 2.300.000 dôngs». Par ailleurs, il existe ces jours-ci une variété de modèles de bijoux en or et des géomancies de mascottes en or.

La capitale en effervescence

L’ambiance dans les bijouteries de la capitale est aussi à son paroxysme. Notamment celle de Doji (rue Lê Ngoc Hân) qui accueille un beaucoup de clients. « L’or ne perd jamais de sa valeur, on peut en vendre sans souci de perte. Je voudrais acheter une chaîne en or pour porter à l’occasion de la fête du Têt », partage une cliente de ce magasin.

De plus, d’après les spécialistes commerciaux, le Vietnam constitue l’un des trois pays dont l’achat de bijoux en or connaît une hausse considérable étant donné la baisse du prix de ce métal brillant et précieux. Concrètement, le volume de l’or vendu était estimé à 3,5 tonnes au 3e semestre de l’année 2015, soit une augmentation de 31% à l’égard de la même période de l’année précédente, indique le dernier rapport du Conseil mondial de l’or (WGC).

«La forte croissance de l’achat de l’or est aussi originaire du petit écart entre le prix de l’or national et celui international (de 3,2 à 3,4 millions de dôngs le taël). Grâce à la gestion énergique de la politique monétaire du gouvernement, le prix de l’or national est assez stable tandis que des tremblements du prix de l’or international se sont produits », déclare le docteur Bùi Quang Tin, un spécialiste commercial. Puis, il explique que le prix de l’or national est actuellement dépendant de l’économie internationale, en particulier de la chute des bourses mondiales et du prix du pétrole.

Selon les prévisions, il devrait y avoir une baisse de l’euro en mars prochain qui empêcherait la montée du prix de l’or. Néanmoins,  elle pourrait augmenter à moyen terme en raison de l’inflation aux États-Unis. -CVN/VNA