mardi 22 août 2017 - 00:51:36

Des associations protestent contre l'acte provocateur de la Chine

Imprimer

L'Association des victimes de l'agent orange/dioxine du Vietnam (VAVA) a récemment rendu publique une déclaration protestant contre la violation par la Chine de la souveraineté maritime et insulaire du Vietnam.

Selon la déclaration, le 2 mai 2014, la Chine a implanté la plate-forme de forage Haiyang Shiyou-981 à 15 degrés 29 minutes 58 secondes de latitude Nord et 111 degrés 12 minutes 06 secondes de longitude Est, au Sud de l'île de Tri Ton, 80 milles marins à l’intérieur du plateau continental du Vietnam, à 119 milles marins de l'île de Ly Son et à 130 milles marins de la côte du Vietnam. Cet emplacement est situé profondément dans la zone économique exclusive du Vietnam selon la convention des Nations unies sur le droit de la mer de 1982 (CNUDM).

La Chine a mobilisé des avions et nombre de navires, dont des bâtiments de guerre, pour protéger cette plate-forme de forage pétrolier en eau profonde. Des navires chinois ont attaqué des bateaux vietnamiens, causant des dommages matériels et blessant des membres d'équipage.

La VAVA exprime un haut consensus avec les points de vue de l'Etat vietnamien précisés dans le discours du Premier ministre Nguyen Tan Dung prononcé lors du 24e Sommet de l'ASEAN à Nay Pyi Taw (Myanmar) le 11 mai. Elle soutient vigoureusement les Garde-côtes, la Surveillance des ressources halieutiques et les pêcheurs vietnamiens dans la protection de la souveraineté du territoire sacré de la Patrie.

Le président de la VAVA Nguyen Van Rinh a souligné que victimes de la guerre, les plus de 3 millions de victimes de l'agent orange/dioxine du Vietnam comprennent bien la valeur de la paix, l'aspiration à vivre dans la paix, l'indépendance, la liberté, à coexister dans la paix et l'amitié avec les autres peuples dont celui de la Chine. Elle appelle toutes les victimes de la guerre, les peuples de tous les pays, les organisations et particuliers et les forces éprises de paix dans le monde à soutenir fortement le Vietnam dans sa lutte pour la défense de la paix, de la justice et de l'égalité.

Pour sa part, l'Association des éleveurs de thon du Vietnam a également rendu publique le 14 mai une déclaration dans laquelle elle s'est élevée contre l'implantation illégale par la Chine de la plate-forme de forage Haiyang Shiyou - 981 et l'envoi de navires dans la zone économique exclusive du Vietnam.

Ces agissements de la Chine violent gravement le droit international, notamment la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982, la Déclaration sur la conduite des parties en Mer Orientale (DOC) et vont à l'encontre des contenus des accords de haut rang entre les deux pays, menaçant la paix et la stabilité dans la région.

L'Association des éleveurs de thon du Vietnam proteste énergiquement contre ces actes arrogants, grossiers de la Chine et exige de cette dernière de retirer immédiatement et inconditionnellement sa plate-forme de forage et les navires d'escorte de cette zone maritime du Vietnam, et aussi d'effectuer des négociations avec ce dernier pour régler les désaccords afin d'empêcher que de tels actes se reproduisent.

Le peuple tout entier et l'Association des éleveurs de thon du Vietnam en particulier souhaitent maintenir la paix et l'amitié entre le Vietnam et la Chine, pour les intérêts fondamentaux et à long terme des deux peuples, pour la paix, la stabilité et la prospérité dans la région et le monde. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres