vendredi 18 août 2017 - 10:12:07

Des Américains gardent de bonnes impressions sur le Vietnam

Imprimer

Une tournée du 17 au 24 avril dans quatre grandes villes du Vietnam que sont Hanoi, Hue, Da Nang et Ho Chi Minh-Ville a permis au groupe des assistants des congressmen américains d'acquérir de riches connaissances sur le Vietnam.

"Le Vietnam est magnifique et le peuple vietnamien est merveilleux", ont estimé les assitants des congressmen américains, Terry Lierman et Mark Buse, lorsqu'ils sont revenus à Washington.

Lors d'un entretien accordé à un correspondant de l'Agence vietnamienne d'Information (AVI), le chef de la délégation d'assitants de sept sénateurs et députés américains en visite au Vietnam, Terry Lierman a dit qu'il avait une bonne impression envers les Vietnamiens. De même, Mark Buse, qui est venu pour la 1ère fois au Vietnam, a dit: "C'est formidable de témoigner d'un Vietnam dynamique, animé, et de voir combien le peuple vietnamien est amical".

Terry Lierman, président du Bureau du député Stenu H. Hoyer, une personne importante du Parti démocrate au sein de la Chambre des représentants américaine, a déclaré que cette visite a permis à lui ainsi qu'aux autres assistants, de mieux comprendre le Vietnam et leur a donné l'idée que les Etats-Unis et le Vietnam pourraient coopérer ensemble.

Pour sa part, le président du Bureau du sénateur John McCain, Mark Buse, a fait savoir que cette visite au Vietnam l'a aidé à voir de grands potentiels pour le développement, et les capacités de dialogue potentiel entre ces deux pays. Il a confié qu'il avait appris beaucoup de choses sur le peuple vietnamien et la culture de ce pays.

Celui-ci a estimé que les deux pays devraient continuer le développement des relations économiques, commerciales, diplomatiques et de défense, qu'ils doivent décontaminer les endroits subissant les effets de l'agent orange, réduire le déséquilibre dans le commerce bilatéral, et régler les problèmes sur les droits de l'homme.

Très ému lors d'une visite à un Village d'amitié où il a vu de ses propres yeux des victimes de l'agent orange, il a affirmé: "Nous (les Etats-Unis et le Vietnam) pouvons coopérer pour résoudre ce problème et les Etats-Unis ont l'obligation de le faire".

Concernant les différences dans la conception sur les droits de l'homme, les assitants des congressmen américains ont affirmé qu'il fallait élargir le dialogue et continuer les discussions pour parvenir à une bonne compréhension mutuelle, ce qui permettra de résoudre le problème.- AVI
Vos commentaires sur cet article ...
Autres