Une conférence sur la prévention et la lutte contre la sécheresse et la pénétration des eaux salées dans le delta du Mékong a eu lieu le 17 février dans la ville de Cân Tho (Sud). Photo : VOV

Can Tho (VNA) – Une conférence sur la prévention et la lutte contre la sécheresse et la pénétration des eaux salées dans le delta du Mékong a eu lieu le 17 février dans la ville de Cân Tho (Sud).

Organisée par le ministère de l’Agriculture et du Développement rural (MADR), le Comité populaire municipal de Can Tho et le Comité de pilotage du Nam bô occidental, cette conférence a vu la participation de représentants de ministères et branches ​du ressort central, d​'organes concernés dudit ministère et des dirigeants des villes et provinces du delta du Mékong.

​Présent à la conférence, le vice-Premier ministre ​Nguyen Xuan Phuc a félicité le MADR et les dirigeants des localités d​e la région ​pour avoir fait preuve de volontarisme dans la mise en œuvre d​e mesures d​e prévention et ​de lutte contre la sécheresse et la pénétration des eaux salées, deux phénomènes de plus en plus graves.

Selon le vice-Premier ministre, ​​il faut  prendre à la fois des mesures à ​court terme et celles à long terme pour réduire des impacts de ces phénomènes, garantir la production et stabiliser la vie des habitants ​locaux, notamment ​leurs besoins en eau courante. ​

​Nguyen Xuan Phuc a ​demandé aux ministères des Finances​, ​de l’Agriculture et du Développement rural ​de ​soumettre au gouvernement les besoins ​en assistances financières ​aux localités les plus touchées. De même, les ministères et branches doivent étudier des mesures à long terme pour s'adapter au changement climatique.

Selon le MADR, en raison des évolutions complexes de la sécheresse et ​d'une pénurie ​en eau douce, l​a pénétration des eaux salées a fait son apparition deux mois plus tôt que les années précédentes.

Il s’agit de la salinisation la plus grave jamais ​observée. ​Près de 58.000 ha de rizières à Kien Giang et 32.000 ha de rizières à Ca Mau et Bac Lieu ont été touchés en 2015. Pour la saison hiver-printemps 2015-2016, plus de 339.000 ha, soit 35,5% ​des terres arables des provinces littorales (21,9% de​s terres arables du delta du Mékong) sont menacés par ce phénomène.

La sécheresse a ravagé des milliers d'hectares dans le delta du Mékong. Photo : laodong.com.vn

Le même jour, Nguyen Xuan Phuc, à la tête d’une délégation du MADR, de dirigeants ​du ressort central et de la province de Hâu Giang, s'est rendu ​​à la commune de  Hoa Tien, ville de Vi Thanh pour examiner les dommages du projet de construction de la digue Long My-Vi Thanh, causés par l​a pénétration des eaux salées ​le long de la rivière Cái Lớn.

Cette digue importante empêchera la salinisation à l’​ouest du delta du Mékong. D’une longueur de 80km, elle traversera les districts de Long My, Vi Thuy et la ville de Vi Thanh. Pour l’heure, 50km sont achevés. Le vice-Premier ministre a demandé ​au MADR ​de travailler avec les localités concernées pour achever les 30 km  restant.

Le vice-chef du gouvernement a également demandé à la province de Hâu Giang ​de déployer rapidement des mesures ​de lutte contre la sécheresse et l​a pénétration des eaux salées et d'assurer ​suffisamment d'eau ​douce pour couvrir les besoins des habitants locaux.- VNA