Hue (VNA) - La ville de Huê jouit d’une excellente situation géographique au centre du pays. Cette ville côtière s’ét​end sur 83,30 km² et est traversée par la fameuse rivière Sông Hương ou "Rivière des Parfums".

La montagne Ngự Bình. Photo: TITC


Parmi les anciennes capitales du Vietnam, Huê est la seule qui garde encore son  apparence intacte avec ses palais et tombeaux royaux. L’ensemble de ses monuments a été classé patrimoine culturel de l’humanité par l’Unesco en 1993. Elle est l'une des villes incontournables pour les touristes visitant le Vietnam.  

Découvrez le  top 4 des sites les plus célèbres de Huê :

1. Rivière des Parfums (sông Hương) et montagne  Ngự Bình (núi Ngự) forment un tableau harmonieux et romantique. Ils sont même devenus le symbole naturel de la ville, qui est ainsi souvent appelé "xứ sở của sông Hương, núi Ngư" (littéralement  "pays de la rivière des Parfums et de la montagne Ngự").

La rivière des Parfums. Photo: TITC


2. Baie de Lang Cô
Lang Cô est connue depuis longtemps comme une plage bénéficiant de conditions naturelles favorables. Une mer limpide, des forêts tropicales  ainsi que le mystérieux marais Lâp An sont les charmes de cette baie attrayante.

La baie s’étend sur 42,5 km de côtes avec 13 km de plages bordées de palmiers.  Elle a reçu le titre de "baie magnifique du monde"en 2009,  devenant ainsi le 30e membre du Club des plus belles baies du monde, dont le 2e du Vietnam avec celles de Ha Long et de Nha Trang.

La baie de Lang Cô. Photo: TITC


3. Pagode de Thiên Mu
Située à 4 km au sud-ouest du centre-ville, sur la colline de Ha Khê, rive gauche de la rivière de Parfums, dans la commune Huong Long, la pagode est une des plus belles et des plus anciennes de Huê.

La pagode de Thiên Mu. Photo: TITC


4. Cité impériale
Basée sur le même plan que la Cité interdite de Pékin, la cité impériale de Huê a été conçue et planifiée autour des éléments naturels dans la zone au nord de la rivière des Parfums.

A l’intérieur de ce périmètre se trouvent la cité impériale et la cité pourpre interdite. La cité impériale se compose d’une centaine d’édifices qui étaient les sièges des organes suprêmes de la monarchie et des sanctuaires dédiés aux rois.

La cité impériale de Huê. Photo: TITC

L’ensemble a été bâti autour d’un axe principal. La citadelle a quatre portes principales dont celle du midi (Ngo Mon) qui était exclusivement réservée à l’empereur. -CPV/VNA