La citadelle des Ho. Photo : VNA

Les chercheurs ont découvert de nombreux objets importants au sud de la citadelle des Ho, inscrite au patrimoine mondial par l’UNESCO en 2011.

Les fouilles entreprises depuis trois mois sur plus de 2.000 m² ont permis de révéler des vestiges de la muraille de défense de la citadelle avec de nombreux blocs de pierre de taille, 89 morceaux de roches calcaires de forme parallépipède, des objets en terre cuite, ainsi que des pointes de flèches en fer.

Ces vestiges montrent qu’outre sa fonction de défense, cette partie de la citadelle a été également un lieu de taille des pierres qui étaient utilisées pour la construction de cette citadelle mise en chantier en 1397 par Ho Quy Ly, fondateur de la dynastie des Ho.

Située dans le district de Vinh Lôc, à 150 km de Hanoi, la citadelle des Ho est un site touristique des plus intéressants de la province de Thanh Hoa. Construite en 1397 par Ho Quy Ly, le fondateur du règne des Ho (1400-1407), la citadelle fut la capitale du pays qui s’appelait à l’époque le Dai Ngu. Elle fut bâtie en trois mois (de janvier à mars), un temps record quant on sait le poids des pierres de taille utilisées.

La citadelle des Ho est de forme rectangulaire de 900 m par 700 m. Elle est entourée d'un fossé large et profond. Ses murs mesurent entre 7 et 8 m de hauteur pour 4 m d’épaisseur. Chacun des quatre côtés est percé de quatre portes : Tiên au sud, Hâu au nord, Dông Môn à l’est et Tây Giai à l’ouest. L'appareillage est imposant, constitué de blocs de 1,5 x 1 x 0,8 m et, pour certains, de 7 x 2 x 1 m, pesant plusieurs dizaines de tonnes.

Thanh Hoa a abrité la capitale du Vietnam sous la dynastie des Ho. C'est une terre ancienne où la culture de Dông Son a connu son apogée il y a plusieurs milliers d'années. Ses sites historiques comme la citadelle des Hô demeure une destination touristique attrayante. - VNA