Ces derniers temps, des chercheurs vietnamiens et étrangers ont découvert deux espèces animales nouvelles pour la science. Il s’agit d’une espèce d’amphibiens de la famille des Rhacophoridae et d’une espèce de scorpion.

La nouvelle espèce d’amphibiens, de la famille des Rhacophoridae, avec comme nom scientifique Gracixalus waza, a été découverte dans des montagnes calcaires à l’est de la province de Cao Bang (Nord) par des chercheurs vietnamiens et allemands. Ces derniers lui ont donné le nom de l’Association mondiale des zoos et des aquariums (World Association of Zoos and Aquariums, WAZA) pour reconnaître ses contributions à la protection des animaux sauvages en général et des amphibiens en particulier.

L’une des caractéristiques de cette espèce c’est qu’elle ne vit pas près de ruisseaux mais dans les vallées calcaires ou bien à l’entrée des grottes qui sont souvent éloignées des sources en eau, à environ 400 ou 650 m d’altitude. Sa peau est lisse. Elle n’a pas de disques adhésifs à chaque extrémité des doigts.

L’autre espèce, de scorpion, se nomme Euscorpiops cavernicola. Elle a été découverte dans la grotte de Hua Ma (commune de Quang Khê, district de Ba Bê, province de Bac Kan, Nord) par Wilson R. Lourenço, du Musée national d'histoire naturelle de Paris, et Pham Dinh Sac, de l'Institut de l'écologie et des ressources biologiques du Vietnam (VAST). 


Le scorpion Euscorpiops cavernicola. Photo : VAST

En 2012 et 2010, Pham Dinh Sac et quelques scientifiques avaient aussi trouvé deux nouvelles espèces de scorpions : Vietbocap thiênduonggesis et Vietbocap canhi, toujours au Vietnam, dans le Parc national de Phong Nha-Ke Bàng (province de Quang Binh, Centre). La caractéristique la plus évidente de ces espèces est leur adaptation à la vie cavernicole. - VNA