Les dirigeants aséaniens et américains à Sunnylands. Crédit Photo: AFP

Californie (VNA) - Le Sommet ASEAN-Etats-Unis, qui a eu lieu les 15 et 16 à Sunnylands, a rendu publique une Déclaration soulignant l'accélération des relations de commerc​e et une position commune sur les différends maritimes et insulaires avec la Chine.

L'Agence vietnamienne d'information (VNA) vous en présente le texte intégral :

"Sunnylands, Californie, les 15 et 16 février 2016

Nous, chefs d'Etat et de gouvernement des Etats membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et les Etats-Unis, nous sommes réunis à Sunnylands, Californie, les 15 et 16 février 2016, pour un Sommet spécial​. Ce sommet spécial a été le premier à avoir lieu aux Etats-Unis ​et le tout premier Sommet ​en suite de la création de la Communauté de l'ASEAN.

Le Sommet a marqué une année charnière pour ​l'ASEAN et ​pour le partenariat stratégique de plus en plus étroit entre l'ASEAN et les Etats-Unis.  En 2015, ​les Etats membres de l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est ont ​créé la Communauté de l'ASEAN, travaillant ensemble ​pour une ASEAN ​davantage au service des peuples de l'Asie du Sud-Est.

Lors ​du Sommet de Kuala Lumpur ​de novembre 2015, nous avons ​porté les relations États-Unis-ASEAN ​au rang d'un partenariat stratégique, ​lequel reconnaît ​l'évolution de no​s relations au cours de ces dernières années. A l'occasion de ce Sommet spécial, nous, chefs d'Etat et de gouvernement ​de l'ASEAN et des Etats-Unis, saisissons ​l'occasion ​de réaffirmer les principes clés qui guideront à l'avenir notre coopération :

Le Sommet ASEAN-Etats-Unis à Sunnylands en Californie. Crédit Photo: AFP
1. Le respect mutuel de la souveraineté, l'intégrité territoriale, l'égalité et l'indépendance politique de tous les pays ​en respectant pleinement les buts et principes de la Charte des Nations-Unies, de la Charte de l'ASEAN, ainsi que du droit international ;

2. L'importance d'une prospérité partagée, d'une croissance économique durable et inclusive​, ainsi que du développement​ et de l'éducation des jeunes pour soutenir ​une paix continue, ​un développement et​ une stabilité pour un bénéfice mutuel ;

3. La reconnaissance mutuelle de l'importance de la poursuite de politiques conduisant à des économies dynamiques, ouvertes et concurrentielles, qui favorisent la croissance économique, la création d'emploi, l'innovation, l'entrepreneuriat et la connectivité, ainsi que le soutien aux PME et ​la rédu​ction des écarts de développement ;

4. Notre engagement à assurer des opportunités à tous nos peuples à travers le renforcement de la démocratie, ​d'une bonne gouvernance et ​du respect de l'Etat de droit, la promotion et la protection des droits de l'homme et des libertés fondamentales, en encourageant la promotion de la tolérance et de la modération, ​ainsi que la protection de l'environnement ;​

5. Respect et soutien de la centralité de l'ASEAN comme des mécanismes conduits par l'ASEAN dans l'architecture régionale en évolution de l'Asie-Pacifique ;

6. Ferme adhésion à un ordre régional et international fondé sur des règles, lequel respecte et protège les droits et privilèges de tous les Etats ;

7. Engagement commun pour la résolution pacifique des différends, y compris le plein respect des procédures juridiques et diplomatiques, ​sans recours à la menace ​ni à l'emploi de la force, conformément aux principes universellement reconnus du droit international et de la convention des Nations-Unies sur le droit de la mer de 1982 (UNCLOS) ;

8. Engagement commun à maintenir la paix, la sécurité et la stabilité dans la région, assurant ainsi la sécurité et la sûreté maritimes, y compris la liberté de navigation, de survol et autres utilisations légitimes de la mer, le commerce maritime légal sans entrave selon l'UNCLOS, ainsi que la non-militarisation et la retenue dans la conduite des activités ;

9. Engagement commun à promouvoir la coopération pour relever les défis communs dans le domaine maritime ;

10. Ferme détermination à jouer un rôle déterminant dans les questions mondiales telles que le terrorisme et l'extrémisme, la traite humaine, le trafic de drogue, la pêche illégale, non déclarée et non réglementée, ainsi que le trafic illicite d'espèces sauvages et de bois ;

11. Engagement commun à lutter contre le changement climatique et à développer une ASEAN résiliente au changement climatique, durable sur le plan environnemental, ainsi qu'à mettre en œuvre des contributions individuelles déterminées au niveau national par application de l'accord climatique de Paris ;

12. Engagement commun à promouvoir la sécurité et la stabilité dans le cyberespace, conformément aux normes de comportement d'un Etat responsable ;

13. Soutien de la promotion d'une Communauté de l'ASEAN puissante et stable, politiquement cohérente, économiquement intégrée et socialement responsable, axée et centrée sur la population, et reposant sur des règles ;

14. Engagement commun à renforcer la connectivité entre les peuples à travers des programmes qui engagent l'ASEAN et les citoyens américains, en particulier les jeunes, et promeut les opportunités pour toute la population, en particulier les plus vulnérables, afin de réaliser la vision de la Communauté de l'ASEAN ;

15. Engagement commun à promouvoir un partenariat mondial pour le développement durable par la mise en œuvre de l'Agenda 2030 ​sur le développement durable et de l'Agenda d'action d'Addis-Abeba, afin d'assurer une société durable, équitable et inclusive où personne n'est laissé pour compte ;

16. Engagement commun à renforcer la collaboration au sein des forums régionaux et internationaux, en particulier au sein des mécanismes existants conduits par l'ASEAN, et, enfin ;

17. Engagement commun à poursuivre le dialogue politique au niveau des chefs d'Etat et des chefs de gouvernement, en présence de nos dirigeants, lors ​du Sommet États-Unis-ASEAN et du Sommet de l'Asie de l'Est, organisés chaque année./.