dimanche 23 juillet 2017 - 01:39:54

Déclaration commune visant à renforcer le partenariat intégral Vietnam- États-Unis

Imprimer

Washington, 1er juin (VNA) - Le Vietnam et les États-Unis ont publié une déclaration conjointe pour renforcer le partenariat intégral entre les deux pays, à l’occasion de la visite officielle du 29 au 31 mai aux États-Unis du Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc et le président américain Donald Trump, le 31 mai à la Maison Blanche. Photo: VNA
Voici le texte intégral de la déclaration commune.

Le président américain Donald J. Trump a accueilli aujourd’hui le Premier ministre vietnamien Nguyên Xuân Phuc à la Maison Blanche pour tracer un programme pour les relations États-Unis-Vietnam, sur la lancée positive du partenariat intégral entre les deux pays.

En tant que puissance du Pacifique ayant des intérêts et engagements répandus partout en Asie-Pacifique, les États-Unis partagent de nombreux intérêts importants avec le Vietnam. Les deux dirigeants ont souligné que de nombreuses opportunités s’ouvrent pour les relations États-Unis-Vietnam, y compris des liens politiques, diplomatiques, économiques et commerciaux de plus en plus renforcés, et une coopération toujours croissante dans les domaines de la science et de la technologie, de la défense nationale et de la sécurité, de l’éducation, des échanges populaires, des questions humanitaires et du règlement de l’héritage de la guerre, ainsi que les questions régionales et internationales d’intérêt commun. Les deux dirigeants se sont engagés à promouvoir ces opportunités dans le cadre d’un partenariat intégral accru, fondé sur le respect de la Charte des Nations Unies et du droit international, de l’indépendance, de la souveraineté, de l’intégrité territoriale et des systèmes politiques de chaque pays respectif.

Les deux parties se sont engagées à poursuivre les contacts de haut niveau et les échanges de délégations, par un dialogue régulier entre le secrétaire d’Etat américain et le ministre vietnamien des Affaires étrangères pour discuter des mesures visant à renforcer le partenariat intégral bilatéral. Ils se sont également engagés à renforcer les mécanismes de dialogue existants, y compris des relations entre partis. Le président Trump a exprimé son soutien au Vietnam dans l’organisation réussie de l’APEC 2017, et noté qu’il a hâte de visiter le Vietnam et de participer au Sommet des dirigeants de l’APEC en novembre.

Les deux dirigeants se sont engagés à promouvoir activement les relations économiques mutuellement avantageuses et croissantes pour apporter davantage de prospérité aux deux pays. Ils ont insisté sur le soutien à la coopération continue pour le développement. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé le Vietnam poursuivrait une politique cohérente de réforme économique et d’intégration internationale, créant des conditions favorables aux entreprises, y compris celles des États-Unis pour faire des affaires et investir au Vietnam ; protégeant et faisant respecter les droits de propriété intellectuelle ; et alignant la législation nationale du travail sur les engagements internationaux du Vietnam. Les deux pays ont affirmé l’importance de promouvoir le commerce bilatéral et de créer des conditions favorables aux entreprises des deux côtés, notamment par l’utilisation efficace de l’Accord-cadre de commerce et d’investissement pour  résoudre de manière constructive les problèmes dans les relations États-Unis-Vietnam. Les deux dirigeants se sont félicités de la résolution des questions commerciales prioritaires, y compris les services d’itinérance de téléphonie mobile et les médicaments vétérinaires, et ils se sont engagés à continuer à travailler ensemble de manière constructive pour rechercher des solutions à d’autres questions prioritaires de chaque pays, y compris celles ayant trait à la propriété intellectuelle, à la publicité et aux services financiers, aux produits de sécurité de l’information, aux abats blancs, aux drèches sèches de distillerie, aux siluriformes, aux crevettes, aux mangues, et à d’autres questions. Les États-Unis ont noté l’intérêt du Vietnam dans l’atteinte d’un statut d’économie de marché, et les deux parties se sont engagées à continuer de consulter de manière coopérative et complète via  le groupe de travail bilatéral. Les deux parties se sont félicitées de l’annonce de nouveaux contrats commerciaux de plus de 8 milliards de dollars.

Les deux dirigeants se sont engagés à renforcer les liens de défense bilatéraux dans le cadre du Protocole d’accord la coopération bilatérale dans la défense de 2011 et de la Déclaration sur la vision commune sur les relations de défense de 2015. Les deux dirigeants ont discuté du transfert récent par le gouvernement américain d’un garde-côte de classe Hamilton pour aider à améliorer les capacités d’application de la loi du Vietnam, et le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exprimé son intérêt à acquérir plus d’équipements de défense des États-Unis, y compris des garde-côtes supplémentaires. Les deux dirigeants ont également discuté des mesures pour élargir la coopération dans les domaines prioritaires comme la coopération humanitaire,  le règlement de l’héritage de la guerre, et la sécurité maritime. Ils ont également étudié la possibilité d’une visite à un port vietnamien d’un porte-avions américain et discuté des mesures pour renforcer davantage la coopération entre les forces navales des deux pays. Les deux dirigeants se sont félicités de la signature du Protocole d’accord sur la création du groupe de travail sur l’assistance coopérative humanitaire et de l’Initiative de stockage médical, et se sont engagés à rapidement mettre en œuvre l’arrangement.

Les deux dirigeants se sont engagés à renforcer la coopération dans les domaines de la sécurité et du renseignement. Les États-Unis et le Vietnam se sont engagés à travailler ensemble pour lutter contre le terrorisme, ainsi que la criminalité transnationale et la cybercriminalité. Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a exprimé son appréciation et espéré la coopération et l’aide des États-Unis pour le Vietnam dans le domaine des opérations de maintien de la paix des Nations Unies, y compris la fourniture d’équipements et le soutien à la participation des officiers vietnamiens au maintien de la paix des Nations Unies.

Les deux dirigeants se sont engagés à poursuivre leur coopération dans les domaines de la science, la technologie, l’aérospatiale et l’innovation. Les deux dirigeants ont exprimé leur soutien à un Accord-cadre sur la coopération dans les utilisations pacifiques de l’espace, ainsi qu’aux discussions bilatérales et aux forums sur la science, la technologie et l’innovation. Les deux dirigeants se sont félicités de la croissance des relations populaires, en particulier grâce à des programmes d’échanges universitaires et professionnels. Ils ont reconnu les contributions importantes de la communauté américano-vietnamienne et près de 4.000 anciens étudiants aux relations États-Unis-Vietnam.  Ils ont également noté qu’avec plus de 21.000 étudiants vietnamiens qui suivent des programmes d’enseignement supérieur aux États-Unis, les liens universitaires entre les deux pays sont forts et seront même renforcés davantage au travers du soutien du Vietnam au lancement de l’Université Fulbright à Hô Chi Minh-Ville. Les États-Unis ont salué l’arrivée de plus en plus nombreuses d’étudiants vietnamiens aux États-Unis et maintenu leur engagement en matière de traitement des visas, y compris pour les étudiants, dans les meilleurs délais conformément à la législation américaine. Les deux parties se sont félicitées de la mise en place du programme Peace Corps pour faire avancer l’apprentissage de la langue anglaise au Vietnam.

Les deux parties se sont engagés à travailler ensemble pour résoudre les problèmes hérités de la guerre, y compris au travers des efforts conjoints comme dans l’assainissement de la dioxine, en prenant note des progrès faits à l’aéroport de Dà Nang, et ont l’intention de discuter d’une collaboration continue à l’aéroport de Biên Hoà, et l’élimination des munitions non explosées. Le président Trump a exprimé son appréciation pour la coopération continue du Vietnam dans la mission humanitaire de recherche des Américains toujours portés disparus pendant la guerre, et s’est engagé à coopérer avec le Vietnam dans ses efforts pour localiser ses soldats disparus.

Le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc a affirmé que le Vietnam travaillera activement avec les États-Unis pour retourner rapidement les ressortissants vietnamiens faisant l’objet d’une ordonnance finale de renvoi, utilisant comme la base l’Accord États-Unis-Vietnam sur l’acceptation du retour des citoyens vietnamiens de 2008. Les deux dirigeants se sont engagés à mettre en place un groupe de travail pour discuter de cette question.

Les deux parties se sont engagées à travailler activement ensemble pour finaliser un accord sur le site de représentation approprié et l’arrangement foncier pour la nouvelle ambassade des États-Unis à Hanoi. Les États-Unis se sont engagés à soutenir le Vietnam dans l’acquisition de nouvelles installations pour ses bureaux de représentation aux États-Unis.
 
Le président Trump et le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc ont salué les résultats du dialogue franc et constructif sur les droits de l’homme, y compris le 21e tour du Dialogue sur les droits de l’homme États-Unis-Vietnam en mai 2017, pour continuer à réduire les différences et construire la confiance mutuelle. Les deux dirigeants ont reconnu l’importance de la protection et de la promotion des droits de l’homme, et de l’interconnexion entre les droits de l’homme, la sécurité et le  développement durable de chaque pays. Ils ont encouragé à renforcer la coopération afin d’assurer que tout le monde, y compris les membres des groupes vulnérables, quel que soit le sexe, la race, la religion ou l’orientation sexuelle, et notamment les personnes handicapées, jouissent pleinement de leur droits de l’homme. Les États-Unis ont salué les efforts en cours du Vietnam d’améliorer son système juridique afin de mieux protéger et promouvoir les droits de l’homme pour tous.
 
Sur les questions régionales, les deux dirigeants ont exprimé leur préoccupation quant aux tests de missiles nucléaires et balistiques par la République populaire démocratique de Corée, qui ont violé plusieurs résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies et exacerbent les tensions dans la région. Les deux parties ont réaffirmé leur soutien à la dénucléarisation de la péninsule coréenne, et exhorté les parties concernées à appliquer strictement toutes les résolutions pertinentes du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le président Trump et le Premier ministre Nguyên Xuân Phuc ont affirmé que la Mer de Chine méridionale/Mer Orientale est une voie maritime d’importance stratégique pour la communauté internationale. Les deux dirigeants ont souligné l’importance de la liberté de navigation et de survol et d’autres utilisations licites des mers, et noté avec préoccupation les impacts déstabilisateurs des restrictions illégales à la liberté des mers sur la paix et la prospérité dans la région Asie-Pacifique. Les deux parties ont également affirmé leur plein soutien à la résolution pacifique des différends, sans le recours à l’intimidation, à la coercition ou à la force, conformément au droit international, y compris le plein respect des processus diplomatiques et juridiques, et ont demandé à toutes les parties concernées de mettre en œuvre leurs obligations juridiques internationales de bonne foi dans tout règlement de ces différends. Ils ont souligné l’importance pour les parties de s’abstenir à des actions susceptibles d’exacerber les tensions, telles que la militarisation des structures disputées. Le président Trump a souligné que les États-Unis continueront de voler, naviguer et opérer partout où les lois internationales le permettent.

Les deux parties ont affirmé leur mise en œuvre continue des principes décidés par les dirigeants de l’ASEAN et les États-Unis dans la Déclaration de Sunnylands 2016, et leur promotion des activités pour commémorer le 50e anniversaire de la fondation de l’ASEAN et le 40e anniversaire des relations États-Unis-ASEAN . Les États-Unis ont affirmé leur engagement à renforcer le Partenariat stratégique États-Unis-ASEAN, et à soutenir les efforts communs de développer une Communauté de l’ASEAN fondée sur les lois et la centralité de l’ASEAN dans l’architecture régionale en pleine évolution.

Les deux pays se sont engagés à travailler ensemble pour continuer à relever les défis mondiaux, y compris protection de l’environnement, la santé mondiale, la sécurité sanitaire mondiale et la traite des personnes et le trafic de la faune. Les États-Unis ont exprimé leur soutien au Vietnam dans son développement d’un laboratoire national de référence pour améliorer ses capacités de détecter les menaces de maladies émergentes dans la région, et les deux pays ont affirmé leur soutien vigoureux à l’Agenda de sécurité sanitaire mondiale pour prévenir, détecter et répondre aux menaces de maladies infectieuses. Les deux pays ont également affirmé leur partenariat de longue date dans le cadre du Plan d’urgence du Président pour la lutte contre le sida. En tant que partenaire de développement de la Commission du Mékong (MRC) et membre fondateur de l’Initiative du bas-Mékong (LMI), les États-Unis ont réaffirmé leur soutien à la coopération entre les membres de la MRC, comme entre membres de la MRC et d’autres mécanismes régionaux,  en utilisant, gérant et développant les eaux transfrontalières de manière efficace et durable. Les États-Unis ont affirmé leur assistance pour le Vietnam dans la lutte contre les changements climatiques au travers des mesures d’atténuation et d’adaptation.

Les deux dirigeants ont ouvert un avenir radieux pour le partenariat intégral renforcé États-Unis-Vietnam et se sont engagés à le rendre plus approfondi, plus substantiel et plus efficace pour mieux servir les intérêts des deux peuples, et mieux contribuer à la paix, à la stabilité, à la coopération, et au développement dans la région Asie-Pacifique et le monde.-AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres