Le secrétaire général du Parti communiste du Vietnam, ​Nguyen Phu Trong (gauche), et le secrétaire général du ​PPRL et président du Laos, Bounnhang Vorachit, passent en revue la garde d'honneur. Photo: VNA ​
 

Hanoi (VNA) - A l’occasion de la visite officielle d'amitié du secrétaire général du Parti populaire révolutionnaire et président du Laos, M. Bounnhang Vorachit, le Vietnam et le Laos ont publié une déclaration commune.

Les deux pays ont affirmé leur volonté d’intensifier leur coopération intégrale, de se soutenir au sein des forums internationaux pour le développement​ et la prospérité de chacun, ainsi que pour la paix, la stabilité, la coopération et le développement en Asie du Sud-Est et dans le monde. Ils ont également décidé d’intensifier les rencontres entre les hauts dirigeants des deux Partis et des deux Etats.

Vietnamiens et Laotiens s’entendent sur le développement de leur coopération dans l’économie, la culture, les sciences et les technologies, ainsi que sur l’accélération de l’application des accords signés. Ils souhaitent ​également dynamiser leur coopération dans la défense et la sécurité afin de garantir la stabilité politique et la sécurité d​e chaque pays et édifier ​des frontières pacifiques, stables et propices à un développement durable.

Ils se sont entendus sur les questions régionales et internationales d’intérêt commun. Ils ont affirmé la poursuite de leur coordination au sein des forums régionaux et internationaux, dont l’ONU, l’ASEAN et les mécanismes de coopération sub-régionales afin de contribuer à l’édification d’une communauté aséanienne puissante, et d’intensifier la solidarité et de valoriser le rôle central de l’ASEAN. Les deux pays ont salué les résultats du 1er sommet de coopération Lancang-Mékong en vue de la gestion et de l’emploi rationnel des ressources en eau du Mékong. Ils sont convenus d’oeuvrer, de concert avec le Cambodge, pour mettre en oeuvre les projets de coopération dans le cadre du triangle de développement Cambodge-Laos-Vietnam.

Les deux parties ont souligné l’importance du maintien de la paix, de la stabilité, de la sécurité et de la sûreté en mer Orientale, et soutenu un règlement pacifique des litiges dans cette zone maritime sur la base du droit international. Elles ont insisté sur la nécessité d’observer pleinement la déclaration sur la conduite des parties en mer Orientale (DOC) et de parvenir rapidement au Code de conduite en mer Orientale (COC) pour  la paix, la stabilité, la coopération et le développement dans la région et dans le monde. –VOV/VNA