Hayashi Motoo, accompagné d'une délégation d'hommes d'affaires du Japon, en visite de la supérette Family Mart à Hô Chi Minh-Ville, en mars 2016. Photo: VNA

Hanoi (VNA) - Plusieurs entreprises et grands groupes de distributeur du Japon préparent la commercialisation de leurs produits sur le marché vietnamien. Ils sont, pour la plupart, des entreprises de production et de commerce de produits alimentaires, agricoles et autres produits de grande consommation.

Le ministre japonais de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie, Hayashi Motoo, accompagné de 20 entreprises et grands groupes, ont effectué récemment une étude du marché vietnamien. Les informations obtenues sur le comportement des consommateurs décideront de leurs stratégies à venir. Ce sera aussi l’occasion de renforcer la distribution de produits japonais au Vietnam dès avant l’entrée en vigueur du partenariat transpacifique auquel les deux pays sont parties.

«Les Japonais renforcent la commercialisation de leurs produits au Vietnam en créant des supérettes. En 2017, Seven Eleven, plus grand réseau de distribution du Japon, sera largement présent sur le marché», a déclaré Hayashi Motoo.

«Les supérettes permettent aux entreprises japonaises de connaître précisément les goûts du consommateur vietnamien. Sur la base des taux de vente par catégorie de produits, ils ouvriront des réseaux», a expliqué Dào Duy Khuong, spécialiste dans la distribution et la vente au détail.

Avec plus de 90 millions d’habitants et un revenu per capita de 5.000 dollars, le Vietnam devient de plus ne plus un marché attrayant pour les distributeurs.

«Selon notre étude, les produits à bas prix se vendent très bien au Vietnam, c’est pourquoi nos entreprises renforceront leur offre de produits de grande qualité au prix raisonnable. Et les supérettes accorderont une priorité aux produits vietnamiens», a expliqué Yasuzumi Hirotaka, représentant en chef du Bureau de représentation de l'Organisation de promotion du commerce du Japon (JETRO) à Hô Chi Minh-Ville. Le Japon veut augmenter la distribution de produits agricoles, de confiseries, et plus généralement d’aliments, afin de profiter pleinement du partenariat transpacifique.

Réseau de soutien

Avant de pénétrer le marché vietnamien, le gouvernement et ses entreprises préparent les infrastructures et services nécessaires, tels que de paiement par exemple.

«Une exposition sur les produits japonais sera organisée en novembre afin de les présenter au consommateur vietnamien. Par ailleurs, un comité d’assistance des PME japonaises sera créé. Il comprendra la JETRO, le consulat général du Japon, des organismes bancaires et financiers, ainsi que des spécialistes», a indiqué le Hayashi Motoo.

La JETRO renforce son soutien des supérettes en vue de promouvoir leurs produits. «La JETRO, les banques japonaises, les sociétés de conseil et le consulat japonais à Hô Chi Minh-Ville fournissent toutes informations nécessaires sur les formalités, les ressources humaines... aux Japonais souhaitant investir au Vietnam», a affirmé un représentant de la JETRO à Hô Chi Minh-Ville. -CVN/VNA