dimanche 20 août 2017 - 15:10:51

Dans le secret de l’ancienne citadelle royale de Yên Bai

Imprimer

Située à plus d'une centaine de kilomètres de la ville homonyme dans le Nord, la citadelle impériale de Yên Bai est un complexe de vestiges architecturaux bouddhistes datant des règnes des Ly et des Trân. Il reste encore des vestiges bien visibles : tranchées, " lac royal " , palais, pagode, terrain d’entraînement, matériaux d'architecture...

Au cours des fouilles, les archéologues ont trouvé de nombreux objets identiques et de la même période que d’autres trouvés dans la citadelle impériale de Thang Long - Hanoi tels que briques, tuiles, motifs de feuilles, lotus, chrysanthèmes, statues de têtes de dragon, de phénix, objets de culte en céramique...
Cet important ancien centre bouddhiste est connu sous le nom de «citadelle impériale» de Yên Bai. Faisant partie du complexe des vestiges de la citadelle impériale de Yên Bai, l a pagode Hac Y - temple Dai Cai , découverte en 1995, a été reconnu vestige historique national en 2001.


La tour-pagode Hac Y - Temple de Daï Caï appartient au complexe de svestiges de la citadelle impériale de Yên Bai.

Le temple Dai Cai trône au bord de la rivière Chay, dans un espace verdoyant. Dans les quartiers de Dai Cai, Bên Lan, on a trouvé de nombreux outils en pierre datés de la culture de Son Vi. Le temple de Dai Cai a comme ancien nom «Ta Cai», relevant maintenant de la commune de Tân Linh, district de Luc Yên, province de Yên Bai. Le temple a été transféré trois fois. Sous le règne du roi Khai Dinh, il a été déplacé à son emplacement actuel.

La pagode Hac Y, en forme de la tour en terre cuite, est située au sommet de la colline Hac Y, commune de Tân Linh, district de Luc Yên. Son architecture est celle de la dynastie des Trân. Sur la colline, il reste encore des vestiges comme la citadelle en terre, un hippodrome, ... marquant une période glorieuse de l'histoire de la lutte pour la sauvegarde du pays.