dimanche 20 août 2017 - 18:47:00

Dà Nang profite du français pour valoriser le tourisme local

Imprimer

Des lycéens et professeurs de Dà Nang mettent à disposition des touristes un ensemble d’informations en français pour découvrir la ville. L’initiative a été choisie pour être présentée au 2e Forum mondial de la Langue française, tenu à Liège du 20 au 23 juillet.

De nombreuses informations touristiques sont désormais disponibles en français à Dà Nang. Vidéos, dépliants, albums photos et comptes Facebook permettent ainsi aux voyageurs francophones de découvrir les sites touristiques de la ville côtière, mais aussi sa gastronomie ou encore ses festivités.

Motiver l’apprentissage du français

Ce sont les enseignants et les élèves des lycées Hoàng Hoa Tham et Phan Châu Trinh de Dà Nang qui ont réalisé ce projet intitulé «Destination francophone». Dào Vân Anh et Hoàng Khanh Phuong, enseignantes de français dans ces deux établissements, en sont à l’origine. Selon elles, le but est de créer une source d’informations touristiques de référence en français, et de faire de cette ville balnéaire une «Destination francophone».

L’initiative aide notamment les élèves à être plus actifs, autonomes et créatifs dans leur travail, et renforce leur esprit d’équipe. Elle contribue à créer enthousiasme et motivation dans l’apprentissage du français en incitant les lycéens à nouer un contact avec le monde francophone. Le projet existe à titre d’essai depuis mars 2015 et sera étendu à d’autres lycées à partir de septembre, après avoir été évalué et amélioré.

Le 2e Forum mondial de la Langue française - Liège 2015, organisé du 20 au 23 juillet a permis au projet de se faire connaître. Présenté le 22 juillet lors d’une table ronde, il a logiquement trouvé sa place à l’évènement dont le thème cette année n’est autre que «Créativité francophone».

Une méthode «gagnant-gagnant»

Lors de la table ronde, de nombreux participants ont témoigné leur attention en faveur du projet. «C’est une idée qui est née au Vietnam, mais ouverte au monde et cela nous donne des idées pour faire pratiquer nos élèves», a confié Angélica Coello, du Honduras. La possibilité de faire participer des étudiants d’autres villes du monde a également été évoquée.

Philippe Suinen, commissaire général de l’Organisation internationale de la Francophonie a, pour sa part, parlé d’un «excellent projet», «bien pour le développement du français, mais aussi pour le tourisme au Vietnam». D’après lui, c’est à la fois un argument attractif pour les touristes francophones mais aussi un élément de motivation d’apprentissage du français chez les jeunes vietnamiens. Il est en outre convaincu que c’est une méthode «gagnant-gagnant» et que ce projet pourrait être «positif et efficace», rappelant que la communauté francophone compte 280 millions de membres dans le monde. -CVN/VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres