samedi 19 août 2017 - 22:07:16

Cuir et chaussures : le TPP va bénéficier aux entreprises d'IDE

Imprimer

L'Accord de partenariat transpacifique (TPP) donnera des opportunités à des entreprises d'investissement direct étranger (IDE) du secteur du cuir et des chaussures.

Actuellement, ce secteur importe principalement ses matières premières de Chine, de République de Corée et d'Inde, pays qui ne sont pas parties aux négociations du TPP. Or, pour bénéficier de la taxe sur les produits exportés de 0% du TPP, les entreprises doivent importer leurs matières premières d'un pays partie à cet accord ou alors il faut que 40% au minimum de celles-ci sont produites dans le pays.

Les grands fabriquants pour l'export comme les sociétés Thai Binh, Dong Hung, An Lac, Vinh Thong... se sont préparés en conséquence, mais ils ne sont que 10 entreprises à pouvoir bénéficier du TPP. Ce sont donc les entreprises d'investissement direct étranger (IDE) qui en profiteront le plus.

Le premier challenge que le secteur vietnamien du cuir et des chaussures devra relever, c'est la concurrence sur le marché intérieur. En effet, une fois le TPP en vigueur, les taxes d'importation seront supprimées. Les entreprises vietnamiennes seront donc en concurrence directe sur leur propre terrain avec des produits venus du Japon, des Etats-Unis, du Mexique, du Brésil et de Nouvelle-Zélande.

Une concurrence qui s'aggravera par le fait que les entreprises d'IDE peuvent également conserver une partie de leur production pour la commercialiser au Vietnam, accentuant la pression sur les entreprises vietnamiennes.

Actuellement, le Vietnam compte environ 500 entreprises du cuir et des chaussures dont 30 % d'entre elles tournées vers l'export, le reste étant seulement des sous-traitants de grandes marques étrangères.

L'Association des entreprises du cuir et des chaussures de Hô Chi Minh-Ville a demandé aux ministres et administrations concernées de définir une bonne orientation pour les entreprises de ce secteur.

Quant aux entreprises domestiques, elles doivent faire des préparatifs comme la création de marques pour s'affirmer sur le marché intérieur avant la signature du TPP. -VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres