Quang Nam (VNA) - Le Centre de conservation de la biodiversité, la société GreenViet et le conseil d'administration de Cu Lao Cham, ont signé un protocole d'accord sur la protection de la flore et de la faune de la forêt de cette île.

Cu Lao Cham. Photo: VNA
Le conseil d'administration a déclaré que ce protocole d'accord prévoit un inventaire des plantes, puis des animaux l'année prochaine, afin d’établir une base de données précise et une carte de la biodiversité des forêts de Cu Lao Cham, une réserve mondiale de biosphère reconnue par l'UNESCO en 2009.

L'accord permettra d'identifier les espèces en voie de disparition afin d’assurer leur conservation.

Cu Lao Cham, qui est située à 20 km au large des côtes de la ville de Hoi An, abrite 1.500 hectares de forêts tropicales, avec un large éventail de faune et de flore, et de même dans ses eaux, dont de nombreuses espèces menacées comme la salangane (Hirondelles) et le macaque crabier (Macaca fascicularis).

L’île, dont les fonds marins possèdent 1,26km² de récifs coralliens, est le seul endroit du Vietnam promouvant la non-utilisation de sacs en plastique et les programmes 3-R (réduire, réutiliser et recycler) depuis 2011.

Les 3.000 habitants de cette île, qui comprend huit îlots d’une grande diversité écologique, accueillent environ 100.000 touristes par an, dont 10 pour cent d’étrangers.

La société GreenViet, de Da Nang, coopère avec la Société zoologique de Francfort (Allemagne), le Zoo mondial de San Diego (États-Unis), et l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), dans la protection des espèces de primates de la réserve naturelle de Son Tra situées à Da Nang et à Kon Tum. -CPV/VNA