Le PM Nguyen Xuan Phuc lors de la conférence en ligne sur la lutte et le règlement des conséquences des pluies torrentielles et des crues qui ont frappé le Centre du pays.

Hanoi (VNA) -  "Il faut à tout prix que les sinistrés du Centre ne souffrent ni du froid ni de la faim". C'est ce qu'a édicté le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc lors d'une conférence en ligne tenue samedi à Hanoï, sur la lutte et le règlement des conséquences des pluies torrentielles et des crues qui ont frappé le Centre du pays (de la province de Thua Thien-Huê à Khanh Hoa).

Selon les statistiques des organes compétents, les crues survenues du 12 au 16 décembre, ont fait 15 morts et blessés, détruit plus de 130 maisons, inondé près de 112.000 autres et plus de 10.000 ha de rizières, avec bien sûr de lourdes pertes matérielles.

Les localités touchées par les crues ont proposé au gouvernement d'examiner et d'octroyer des aides d'urgence : 5.850 tonnes de riz et 5 tonnes d'aliments secs, 8 tonnes de Cloramin B, 300 tonnes de semences de riz, 20 tonnes de semences de maïs, 5 tonnes de légumes. De plus, elle ont demandé une enveloppe de 102 milliards de dongs au soutien de l'agriculture et de l'aquaculture, et de 1.282 milliards de dongs supplémentaires pour régler les conséquences en matière d'infrastructures, de transport et d'irrigation.

Lors de la conférence, le Premier ministre a apprécié le déploiement à temps des mesures de lutte contre les crues ​prises par les dirigeants du Comité central de pilotage de la prévention des catastrophes naturelles, du Comité national de recherche et de sauvetage du Vietnam, des ministères et secteurs et notamment des localités, ce qui a permis de limiter ​les dégâts.

Il a demandé aux ministères et secteurs concernés et aux localités du Centre de mobiliser toutes les ressources pour assurer un maximum de sécurité à la population, minimiser les pertes humaines et ​en biens, et surtout de ne pas laisser les sinistrés souffrir du froid et de la faim.

Nguyen Xuan Phuc a ordonné aux localités de faire fonctionner en toute sécurité des réservoirs afin de limiter les crues pour les zones en aval, de préparer des mesures pour assurer l'hygiène environnementale et prévenir les épidémies. Les organes de communication doivent assurer la fourniture d'informations exactes en temps réel.

Sur le long terme, le Premier ministre a demandé au ministère de l'Agriculture et du Développement rural d'évaluer globalement la situation des crues au Centre et au Tay Nguyen (Hauts Plateaux du Centre), au ministère des Transports et des Communications de vérifier la solidité des ouvrages pouvant être une menace à la sécurité de la population. Le Comité national de recherche et de sauvetage du Vietnam examine les moyens et les équipements au service de la recherche et du sauvetage.

Le ministère des Ressources naturelles et de l'Environnement doit mettre en œuvre des projets visant à renforcer le système de surveillance météorologique, améliorer la qualité des prévisions et des alertes en cas de catastrophe. -VNA