Le Premier ministre Nguyen Tan Dung lors de la réunion périodique du gouvernement en septembre. Photo : VNA

Le Premier ministre Nguyen Tan Dung a d​onné les mesures et politiques ​à mettre en place immédiatement pour optimiser ​la performance socio-économique ​de l​a ​fin 2015, lors de la réunion périodique du gouvernement du mois de septembre de deux jours, qui s'est clôturé le 1er octobre à Hanoi.

Avec une croissance du PIB de 6,5% - un record depuis 4 ans - le taux de croissance de 2015 est susceptible d’être plus ​élevé encore, portant la croissance moyenne du PIB à environ 6% au cours des cinq dernières années, a-t-il dit.

Il a ordonné ​d'appliquer les mesures drastiques dans l'agriculture, le tourisme et l'exportation des produits agricoles, la recherche de nouveaux marchés et de ne pas trop compter sur le marché chinois.

Les ministres ont été invités à accélérer la restructuration des entreprises, le règlement des créances douteuses ​en ​adéquation avec la restructuration bancaire.

Quant à la réforme administrative, des initiatives afin d'améliorer l’environnement d’affaires et la compétitivité nationale se poursuivront, dont celles concernant les douanes, la fiscalité et les formalités foncières confiées aux ministères des Finances et des Ressources naturelles et de l'Environnement.

Neuf ministères sont connectés au mécanisme d’un guichet unique national et à celui de l'ASEAN. Le chef du gouvernement a demandé aux ministères de l'Agriculture et du Développement rural, et de la Santé de bien réaliser  ce mécanisme.

"Le ministère du Travail, des Invalides et des Affaires sociales doit publier les critères de réduction de la pauvreté durable (approche de mesure multidimensionnelle) pour les appliquer l'année prochaine", a demandé le Premier ministre Nguyen Tan Dung.

Ce dernier a également ​demandé aux ministères, secteurs, localités de continuer la mise en œuvre drastique d’un programme cible national sur la construction de la Nouvelle ruralité, la consolidation de la défense-sécurité nationale, le maintien de la sécurité et de l’ordre social, la transmission aux médias des dernières informations précises sur tous les aspects socio-économiques.

Le ministère du Plan et de l’Investissement est chargé de recueillir les opinions sur le plan de développement socio-économique pour la période 2016-2020.

Concernant le budget de l'Etat, le Premier ministre a souligné qu'il doit être restructuré au niveau de son emploi, mais aussi de ses dotations. Les dépenses courantes doivent être diminuées, et ​les affectations de fonds ​aux investissements publics doivent être augment​ées ​afin de maîtriser la dette publique et assurer la sécurité des finances nationales.

Le chef du gouvernement a donné des avis sur les émissions d’obligations sur le marché international des capitaux, l'application des technologies de l'information dans la gestion administrative publique et les mesures afin de développer le modèle d’e-gouvernement.

Selon un bilan du ministère du Plan et de l’Investissement, l’environnement d’affaires s’est nettement amélioré, avec l’inscription de 68.300 nouvelles entreprises dont les budgets statutaires sont estimés à 430.000 milliards de dongs.

Entre janvier et septembre, ​des progrès ont été ​constatés du côté de la production industrielle, en particulier dans la transformation manufacturière, la vente au détail des ​biens et des services, la croissance du crédit, les réserves de ​devises, l'attraction de l'investissement direct étranger et l'import-export.

L​es recettes budgétaires de l’État ont été estimées à 683.000 milliards de dongs (environ 30 milliards de dollars), soit une hausse de 7% en glissement annuel, a indiqué ce ministère.

Lors de ​cette réunion gouvernementale de deux jours, les membres du gouvernement ont également discuté du plan de développement socio-économique pour la période 2016-2020, du plan de restructuration économique de 2016 à 2020, de l'​utilisation du budget de l’État 2011-2015 et des orientations ​afin d’équilibrer le budget pour 2016-2020. - VNA