La présidente de l'Assemblée nationale du Vietnam Nguyen Thi Kim Ngan et le Premier ministre tchèque, Bohuslav Sobotka. Photo: VNA

Prague (VNA) - La présidente de l'Assemblée nationale (AN) Nguyen Thi Kim Ngan a demandé aux gouvernements vietnamien et tchèque de pr​endre des mesures efficaces pour créer une percée dans les échanges commerciaux entre les deux pays, lors de son entrevue le 13 avril à Prague avec le Premier ministre tchèque Bohuslav Sobotka.

Elle a demandé de multiplier la visite de délégations d'entreprises pour sonder le marché, d'améliorer les activités du Comité intergouvernemental de coopération économique, scientifique et technique.

Selon la dirigeante vietnamienne, les relations économiques, commerciales et d'investissement entre le Vietnam et la République tchèque se sont bien développées ces dernières années. Cependant, les résultats de coopération restent encore modestes par rapport aux potentiels des deux parties. Le commerce bilatéral s'est seulement chiffré à 249 millions de dollars. La République tchèque ne compte que 34 projets d'investissement au Vietnam cumulant un fonds prescrit de près de 90 millions de dollars, se classant 45e dans la liste des 116 pays et territoires investissant au Vietnam.  

Mme Ngan a souhaité que le Premier ministre tchèque encourage les entreprises tchèques à investir au Vietnam dans les domaines comme les énergies renouvelables, la mécanique, la métallurgie, l'exploitation minière, les infrastructures, l'industrie auxiliaire, l'environnement... et aussi facilit​e la délivrance de visa au profit des activités touristiques et d'investissement entre les deux pays.

A propos de l'éducation et de la formation, elle a demandé au gouvernement tchèque d'accélérer la signature d'un nouvel accord de coopération et de soutenir le Vietnam dans la formation de personnel pour les secteurs de la technique, de l'agriculture, de la pharmacie...

Elle a affirmé que l'AN du Vietnam créerait des conditions optimales aux activités d'échanges et de coopération entre les deux peuples comme entre les ministères,  secteurs et  entreprises.

Mme Ngan a souhaité que le gouvernement tchèque soutienne le partenariat de coopération intégrale Vietnam-Union européenne (UE), accélère la signature  puis la ratification de l'accord de libre-échange Vietnam-EU et reconnaisse le statut de l'économie de marché du Vietnam.

En ce qui concerne la sécurité et la défense, la présidente de l'AN du Vietnam a demandé à la partie tchèque d'aider le Vietnam à former ​des experts en sécurité informatique. Elle a souhaité voir signer bientôt l'accord de coopération dans la lutte contre la criminalité et l'accord de transfert de prisonniers, ce afin de créer une base juridique pour les organes concernés des deux pays.

Le Premier ministre tchèque, Bohuslav Sobotka, a partagé le même point de vue que la dirigeante vietnamienne d'intensifier la coopération dans la sécurité et la défense. Des compagnies tchèques souhaitent assister le Vietnam dans ce domaine, dont la formation de pilotes.

Bohuslav Sobotka a jugé très impressionnante la croissance économique du Vietnam. C'est une bonne opportunité pour accélérer la coopération économique, commerciale et d'investissement entre les deux pays, a-t-il ajouté, citant les domaines phares de son pays comme l'énergie, la santé, la pharmacie, les technologies de l'information...

Selon le chef du gouvernement tchèque, environ 5.000 Tchèques voyagent au Vietnam chaque année et ce nombre augmentera lorsque le Vietnam aura facilit​é les formalités de délivrance du visa pour de cours séjour​s. Il a souhaité que les deux parties parviennent bientôt à un accord sur cette question. -VNA