La Course pour les animaux sauvages. Photo: nhandan.com.vn

Hanoï (VNA) – Plus de 600 de personnes ont participé le 11 décembre à Hanoï à la ​"Course pour les animaux sauvages​".

Organisé le Club caritatif Red River Runners Hanoï et le centre d'éducation pour la nature du Vietnam (Education for Nature-Vietnam, ENV), l’événement avait pour l’objectif de sensibiliser les gens à la protection de ces espèces, d’agir contre la disparition de ces dernières et d’encourager la communauté à ne pas consommer de soi-disant remèdes issus d'animaux sauvages en danger d'extinction.

Lors de cette compétition, les participants ont ​pu choisir de protéger l’une des quatre espèces animales en danger de disparition utilisées pour produire ces "remèdes" comme l’ours, le tigre, le rhinocéros et le pangolin.

Cette course a réuni des sportifs professionnels, mais aussi des enfants qui ont ​pris part à l'un des trajets de 5 km, 10 km ou 21 km disponibles. ​Elle a également vu la participation du corps diplomatique des ambassades du Royaume-Uni, de France, des États-Unis, d’Afrique du Sud et de la délégation de l’Union européenne au Vietnam, des représentants de l’Agence américaine pour le développement international (USAID) et de certaines entreprises.

Richard Leech, du club Red River Runners Hanoï, a déclaré que les participants avaient la chance de ​pratiquer leur sport favori mais aussi de contribuer à la protection des animaux menacés d’extinction. Et d'espérer que le message de la course sera une source de motivation pour la communauté afin de protéger les espèces sauvages. –VNA