Tous les ans, les Khmers de la province d’An Giang (Sud) organisent une grande course de bœufs. Cette fête attire des dizaines de milliers de spectateurs enthousiastes venus de tout le delta du Mékong et même des Cambodgiens des provinces frontalières.

L’évènement se tient chaque année dans la région de Bay Nui (districts de Tri Ton et Tinh Bien, province d’An Giang), dans le cadre de la fête Dolta (du 29e jour du 8e mois lunaire au 1er jour du 9e mois), après la fin de la mousson.

La course est divisée en deux cycles : hô et tha. Lors du premier, deux paires de bœufs, chacune sur une ligne de la piste, un peu comme en athlétisme, effectuent deux tours en trottant.

L’objectif est de "défiler" tout en respectant tout de même des règles strictes : pas le droit d’empiéter sur la ligne ou sur la herse du voisin. Lors du cycle tha, la course proprement dite commence. Il n’est alors plus nécessaire de garder sa ligne et "se frotter" à la herse de l’adversaire est autorisé.


Le cycle tha est lancé. Pas de cadeaux !

La traditionnelle course de bœufs des Khmers 2014 a eu lieu le 21 septembre. Elle a réuni plus d’une cinquantaine de paires de bœufs venues des localités vietnamiennes de Tri Ton, Tinh Bien, Chau Thanh, Chau Phu, Thoai Son (An Giang); Hoòn Dat, Kien Luong (Kien Giang) et cambodgiennes de Kirivong (province de Takeo). - CVN/VNA