Maxim N. Kochetkov (gauche) lors d'une interview accordée au reporter de la VNA. Photo: VNA

Moscou (VNA) - La Russie et le Vietnam dispose de nombreux potentiels de coopération dans la construction navale et les deux parties doivent mener des recherches scientifiques pour promouvoir l'industrie de construction navale du Vietnam, a estimé Maxim N. Kochetkov, chef du Département de l'industrie de construction navale et des techniques maritimes du ministère russe de l'Industrie et du Commerce.

Lors d'une interview accordée à un reporter de l'Agence vietnamienne d'information (VNA) à l'approche de la 4e réunion du sous-comité chargé de la mise en oeuvre des projets communs sur la construction navale civile du Comité de coopération intergouvernemetale Russie-Vietnam sur l'économie, le commerce, les sciences et les technologies, Maxim N. Kochetkov a affirmé que la coopération bilatérale en la matière était une coopération de long terme, notamment dans la construction de navires militaires.

Dans les années 80, les entreprises russes ont coopéré étroitement avec le Vietnam en la matière de technologies, d'assistance technique et de fourniture d'équipements de fabrication.

Ces dernières années, cette coopération s'est développée considérablement avec, notamment, l'organisation de la 3e réunion du sous-comité ​le 23 mai 2014 ​ayant abouti à un procès-verbal de coopération globale, dont l'élargissement du cadre de coopération entre le Département central de design de Russie R. E Alekseyev et la Compagnie générale de l'industrie de construction navale du Vietnam pour la construction de bateaux à haute vitesse.

Selon ​Maxim N. Kochetkov, le Centre d'étude scientifique Klytov et le Centre des technologies de construction navale et de réparation de navires du Vietnam effectuent des ​études préliminaires pour ​répondre aux besoins du Vietnam, pour ​soutenir son industrie navale ​à se mettre en conformité avec les normes internationales. Ils ​mènent également des études sur la construction d'une flotte de navires fonctionnant en ​mer profonde, ​ainsi que de navires de pêche...

Il a souligné l'étude minutieuse ​de ​catégories de navires fonctionnant mieux au Vietnam, ​d'infrastructures ​de chantier naval, ainsi que de renforcement de la formation des cadres professionnels.

Maxim N. Kochetkov​ a affirmé que la Russie examinerait la question financière pour mettre en oeuvre au mieux les projets de coopération commun.

L'Université de la navigation de Saint-Pétersbourg, comme d'autres, sont prêtes à soutenir le Vietnam dans la formation de professionnels. En outre, l'Institut des technologies de construction navale et de réparation de navires de Russie examine la fourniture d'équipements avancés au Vietnam. -VNA