Hanoi (VNA) - La situation actuelle et l'application de ​recherches sur l'eau et d'autres ​ressources naturelles étaient au centre d'un séminaire organisé le 5 avril à Hanoi par le ministère vietnamien des Sciences et des Technologies et le ministère allemand de l'Education et de la Recherche.

Manque d'eau dans des rizières de la commune d'Ia Ka, district de Chư Păh. Photo: VNA

Les participants ont discuté de futurs programmes de coopération ​pour répondre à la sécheresse qui sévit au Tay Nguyen, et la salinisation, dans le Delta du Mékong. Ces phénomènes résultant du changement climatique affectent gravement la vie de la population et causent de lourds dégâts matériels.

Le Vietnam et l'Allemagne ont signé en mars 1997​ un protocole d'accord dans les sciences et technologies, et un autre dans le domaine de l'eau et de l'environnement en octobre 2005.

Il s'agit d'une coopération bilatérale d'envergure en termes de nombre de projets comme de volume de financement entre les deux pays, a estimé le vice-ministre vietnamien des Sciences et des Technologies, Tran Quoc Khanh.

Les deux parties ont mis en oeuvre efficacement bon nombre de projets comme la rénovation du Lac de Hoan Kiem (Epée restituée), le système d'information sur la gestion de l'eau du Delta du Mékong, la gestion et le traitement des eaux usées des zones industrielles (projet Akiz), la gestion en ligne du transport à Ho Chi Minh-Ville (projet Remon), l'a​dduction d'eau courante à la population ethnique de Ha Giang (projet Kawatech)... a -t-il cité pour exemples.

Ulrich Katenkamp, chef du Département des ressources naturelles et du développement durable du ministère allemand, a exprimé sa conviction de la nécessité d'une coopération plus étroite et efficace entre les deux pays en la matière, ​promettant de coopérer avec le Vietnam en matière de résilience au changement climatique. -VNA