Le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères, Le Hai Binh. Photo : VNA
La construction par la Chine de deux phares sur les récifs de Chau Vien et de Gac Ma, dans l'archipel de Truong Sa du Vietnam, viole ​gravement la souveraineté du Vietnam, a affirmé le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Le Hai Binh.

Répondant le 13 octobre à la question de correspondants sur la réaction du Vietnam devant l’inauguration de nouveaux phares construits par la Chine sur ces deux récifs, M. Le Hai Binh a indiqué que « le Vietnam dispose suffisamment de preuves juridiques et historiques pour affirmer sa souveraineté incontestable sur les deux archipels de Hoàng Sa (Paracel) et de Truong Sa (Spratly). Tout agissement sur ces deux archipels est illégal et non avenu".

"La construction par la Chine de deux phares sur les récifs de Châu Viên et de Gac Ma porte gravement atteinte à la souveraineté du Vietnam, va à l’encontre des conceptions communes des hauts dirigeants des deux pays, et complexifie la situation dans la région", a ajouté M. Le Hai Binh.

"Le Vietnam proteste catégoriquement contre cet agissement de la Chine", a conclu le porte-parole du ministère vietnamien des Affaires étrangères Le Hai Binh. -VNA