mercredi 20 septembre 2017 - 02:06:34

Conférence sur les mesures contre les maladies infectieuses en Asie

Imprimer

Six villes membres du Réseau des villes principales asiatiques (ANMC21) que sont Hanoi, Tokyo, Taipei, Séoul, Bangkok et Jakarta, sont réunies depuis mardi à Hanoi pour une conférence annuelle de deux jours relatives aux mesures à prendre pour faire face aux maladies infectieuses.

Les spécialistes débattent des pandémies de grippes de type A/H5N1 et H1N1, des endémies de fièvre pétéchiale, de maladie mains-pieds-bouche, et partagent leurs expériences en matière de prévention et de traitement du VIH/Sida et de la tuberculose, comme de recherches sur les fièvres et leurs risques de complication.

Cette conférence est une occasion pour Hanoi et les autres membres du Réseau ANMC21 de partager leurs expériences et initiatives dans la prévention et le traitement des maladies infectieuses, de discuter des problèmes à régler, ainsi que d'avancer des plans d’action en la matière, a déclaré la vice-présidente du Comité populaire de Hanoi, Nguyen Thi Bich Ngoc.

Elle a aussi insisté sur le fait que ces dernières années, les épidémies ont évolué de manière complexe dans le monde avec l’apparition de nouvelles maladies telles que le SRAS ou les grippes de type A H1N1 et H5N1. En outre, des maladies supposées être contrôlées comme le choléra, la fièvre pétéchiale, sont en résurgence, et des risques d'arrivée en Asie de maladies d’autres régions sont importants.

Des exposés présentés ont porté sur la situation actuelle, la surveillance et le contrôle de certaines des principales maladies infectieuses au Vietnam, le contrôle des maladies lors des dernières inondations de Bangkok, des questions concernant la fièvre de type A H5N1, le VIH/Sida, le réseau de surveillance des grippes de Taipei et de Tokyo, les caractéristiques épidémiologiques de la dengue à Hanoi durant la période 2006-2011. Le docteur Nguyen Tran Hien, directeur de l’Institut d’hygiène et d’épidémiologie du Vietnam, a présenté la situation de maladies infectieuses au pays.

L’ANMC21 est un réseau international qui mène des projets communs en faveur de la prospérité et du développement en Asie. Ces travaux portent sur la gestion des crises, les contre-mesures environnementales, ainsi que le développement individuel sur le continent. - AVI

Vos commentaires sur cet article ...
Autres