Photo : baoquocte.vn
 

Hanoï (VNA) – La 7e conférence des ministres des Affaires étrangères Mékong-République de Corée a eu lieu le 1er septembre à Busan.

Placée sous la co-présidence des ministres sud-coréen et laotien des Affaires étrangères, cette conférence a réuni des représentants du Cambodge, du Myanmar, de Thaïlande et du Vietnam. La délégation vietnamienne était conduite par le vice-ministre des Affaires étrangères Ha Kim Ngoc.

Les participants ont examiné la mise en œuvre du Plan d’action Mékong-République de Corée pour la période 2014-2017, avant de discuter de leur coopération dans les temps à venir. Ils ont convenu de renforcer d’ici 2020 la coopération dans six domaines : construction d’infrastructures modernes, intelligentes et écologiques ; resserrement des liens entre les pays du Mékong à travers les projets de transport routier et ferroviaire, de développement des ports maritimes, des aéroports, des zones économiques, des couloirs économiques internationaux ; application des technologies de l’information et de la communication dans la construction d’infrastructures de transport, la gestion des ressources d’eau, l’adaptation au changement climatique, l’e-commerce ; promotion de la croissance verte ; gestion et emploi durable des ressources en eau du Mékong et d’autres ressources naturelles ; collaboration avec la Commission du Mékong (MRC) et d’autres organisations internationales concernées ; agriculture et développement rural ; assistance aux pays du Mékong pour qu’ils puissent mieux participer à la chaîne des valeurs agricoles du monde ; amélioration des compétences des travailleurs.

Les participants ont discuté par ailleurs des affaires régionales et internationales, notamment la Mer Orientale (Mer de Chine méridionale), la péninsule coréenne, le terrorisme international et les défis de sécurité non traditionnels.

Le vice-ministre Ha Kim Ngoc a réaffirmé que le Vietnam accordait de l’importance à la coopération Mékong-République de Corée. Il a appelé à accorder la priorité au développement du réseau de transport, à l’assistance des pays du Mékong dans la promotion de l’agriculture durable, la gestion des ressources en eau, l’amélioration de la qualité des ressources humaines dans le contexte d’industrialisation et de 4e révolution industrielle. Concernant les questions internationales et régionales, le vice-ministre des Affaires étrangères a également réitéré les positions du Vietnam.

A l’issue de la conférence, les délégués ont adopté une déclaration des présidents, un plan d’action Mékong-République de Corée pour 2017-2020.

La déclaration des présidents réaffirme l’importance du maintien et de la promotion de la paix, de la sécurité, de la stabilité, de la sûreté et de la liberté de la navigation maritime et aérienne en Mer Orientale, selon le droit international, à commencer par la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982. Elle souligne également la nécessité de renforcer la confiance mutuelle, de faire preuve de retenue et de s’abstenir de tout acte susceptible de complexifier la situation, ainsi que de régler les différends par la voie pacifique.

La 8e conférence des ministres des Affaires étrangères Mékong-République de Corée aura lieu en 2018 à Singapour, en marge de la 51e conférence des ministres des Affaires étrangères de l’ASEAN (Association des Nations de l’Asie du Sud-Est).

Toujours le 1er septembre, la Maison culturelle de l’ASEAN (ASEAN Culture House) à Busan a été inaugurée. Cet événement, dans le cadre de l’Année des échanges culturels ASEAN-République de Corée 2017, permettra de développer la compréhension mutuelle entre les deux parties. -VNA