Photo : VNA
 

Hanoi (VNA) -  A l'occasion du 49e anniversaire de la fondation de l'Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN) et de la Journée de l'ASEAN (8 août), le vice-Premier ministre et ministre des Affaires étrangères Pham Binh Minh a écrit un article sur l'association régionale. La VNA tient à en présenter ci-dessous de grands extraits.

La création de la Communauté de l'ASEAN le 31 décembre 2015 est entrée dans l'histoire, marquant un jalon important dans le processus de connectivité régionale. Elle est la première communauté fondée en Asie, fruit de la solidarité et des efforts de 10 petits et moyens pays. 

Aussi la première célébration de la Journée de l'ASEAN après la fondation officielle de la communauté est-elle un moment extrêmement important pour ​jeter un regard rétrospectif sur ​ce qui a été fait pendant presque un an.

Au tournant de 2015 et 2016, la violence extrême, le terrorisme, des conflits et des troubles ont eu lieu non seulement au Moyen-Orient, en Afrique, en Asie du Sud, mais aussi en Europe et en Amérique. Si on a bien compris cette réalité, on peut être pénétré par les valeurs de paix, de stabilité au sein des pays de l'ASEAN. Outre les efforts de chaque membre, la création de la Communauté de l'ASEAN est le fruit de la détermination et du consensus des dix pays dans la protection des principes fondamentaux, la promotion des valeurs de paix et de coopération, ainsi que de leur conscience d'un destin commun.

Il y a près d'un an, la Communauté de l'ASEAN est officiellement entrée en ​activité, sur la base d'une plateforme d'intégration intégrale en matière de politique-sécurité, d'économie et de culture-société. L'ASEAN​ est devenue une organisation de plus en plus solidaire, qui assure l'harmonie des intérêts entre les pays membres et ceux d​e la région. Les intérêts de la coopération au sein de l'ASEAN ont été prouvés par l'existence et le développement de l'Association ​depuis environ un demi-siècle. Ces intérêts peuvent être résumés ainsi, en anglais : Peace (Paix), Prosperity (Prospérité), People (Peuple).

Mise en œuvre le 1er janvier 2016, la Vision de la Communauté de l'ASEAN ​d'ici 2025 a abouti à de nombreux résultats encourageants dans tous les volets de coopération. 140​ des 290 actions du Plan directeur sur l'édification de la Communauté politique-sécurité de l'ASEAN ​d'ici 2025 sont en cours d'application.

Malgré la situation complexe dans la région, notamment en Mer Orientale, les mécanismes de coopération conduits par l'ASEAN comme ARF (Forum régional de l'ASEAN), EAS (Sommet d'Asie de l'Est), ADMM+ (Conférence élargie des ministres de la Défense de l'ASEAN), ASEAN+1 (ASEAN et un partenaire), ASEAN+3 (ASEAN et trois partenaires)… sont toujours ​les structures les plus importantes dans le maintien de la paix, la prévention des conflits, la promotion de la coopération et du développement.

Dans le contexte d​u lent redressement de l'économie mondiale, l’économie de l’ASEAN ​devrait maintenir une croissance annuelle d’environ 5% dans les dix années à venir, soit le double de la moyenne mondiale.

La Communauté de l’ASEAN, en tant qu’entité propre, est actuellement la troisième économie d’Asie et la septième du monde. L'objectif est qu'elle devienne la quatrième ​​mondiale en 2050.

Bien que les flux mondiaux d'IDE aient diminué de 16% en 2014, ceux en ASEAN ont régulièrement augmenté pendant trois ans, entre 2013 et 2015, faisant de l'association un point lumineux dans le monde en termes d’attraction des IDE. Avec un marché de 635 millions d​e personnes et un PIB total de plus de 2.600 milliards de dollars, la Communauté de l’ASEAN deviendra un eldorado pour les investisseurs étrangers.

Sur le plan culturel et social, avec la devise "S’orienter vers les peuples et se concentrer sur les habitants", la Communauté de l’ASEAN présente des avantages sur tous les aspects de la vie quotidienne dont l'éducation, la santé, la culture, le tourisme, l'environnement et le bien-être social... La priorité de l'​entité régionale sur le développement durable et la lutte contre les changements climatiques témoigne de sa vision pour assurer un ​meilleur avenir pour les générations des «citoyens de l'ASEAN".

Le sommet de l’ASEAN adoptera en septembre prochain des plans sur la connectivité de l’ASEAN 2025 et la coopération sur la diminution de l’écart de développement (3e période) en vue de mettre en œuvre la Vision 2025 dans deux domaines les plus prioritaires que sont la connectivité des infrastructures de transport, l'homme et le développement homogène.

Malgré des difficultés dans le monde, l’ASEAN se développe comme un point lumineux qui affirme la valeur éternelle de la coopération, du dialogue et de l’intégration. Ces performances prouvent non seulement la justesse du chemin choisi par l’association durant un demi siècle, mais consolide la détermination de ses pays membres via le renforcement de la connectivité, de l’intégration pour un avenir meilleur.

A ce jour, on peut affirmer qu’aucune organisation régionale n’a obtenu plus de réussites que l’ASEAN dans l'attirance de la participation des grandes puissances pour les intérêts communs que sont la paix et le développement dans la région et dans le monde.

La création de la Communauté de l’ASEAN a aidé à rehausser la position et la valeur stratégique de l’association, contribuant à équilibrer et harmoniser les intérêts des pays puissants dans la région ainsi qu’à promouvoir le rôle central de l’ASEAN dans la structure régionale en formation.

Le fait que le bloc régional organise successivement des sommets spéciaux avec des partenaires de dialogue importants comme les États-Unis, la Russie, et la Chine après sa fondation affirme son rôle de plus en plus important et reflète les engagements de ses plus grands partenaires envers l'ASEAN ainsi que leur prise en considération à l'égard du bloc.

L’ASEAN a exprimé et exprime une voix de plus en plus forte et responsable pour les préoccupations communes de la communauté internationale, notamment dans la coopération, le développement durable, la lutte contre le terrorisme, l’adaptation aux changements climatiques, la prévention des catastrophes naturelles, des épidémies, etc.

La liaison entre la mise en œuvre de la Vision 2025 de l'ASEAN et l'Agenda 2030 des Nations Unies sur le développement durable a montré que bien qu'elle soit une communauté régionale, l’ASEAN a continué et continuera d’affirmer la pensée et la vision stratégique globale.

L’ASEAN est connue pour son indentité commune "Unité dans la diversité". Les succès obtenus par l'ASEAN résultent en premier lieu de la force de la solidarité au sein du bloc, notamment des capacités de surmonter les différences entre ses pays membres.

Lors de la 49e réunion des ministres des Affaires étrangères de l'ASEAN (AMM 49) tenue en juillet dernier à Vientiane, au Laos, la réalité a montré que la force de la solidarité avait vaincu des obstacles de la différence et des impacts de l’extérieur. Avec les efforts inlassables et l'esprit de s'intéresser au mieux aux intérêts communs, le communiqué commun comprenant 192 paragraphes et la déclaration commune en six points des ministères des Affaires étrangères de l’ASEAN sur le maintien de la paix, de la sécurité et de la stabilité dans la région ont réaffirmé les principes de la coopération sur la base du respect du droit international et de la volonté d'oeuvrer pour une Communauté commune.

Un grand enseignement en ressort : le sort commun, les intérêts communs des dix pays membres de la grande famille de l’ASEAN sont toujours plus importants que les différences. La solidarité et le consensus sont la valeur caractéristique et le principe de base de l’ASEAN que chaque pays membre a la responsabilisé de préserver.

L’étape de la construction de la Communauté de l’ASEAN ​a débuté au moment où le Vietnam a ​entamé la concrétisation de la ligne extérieure du 7e congrès national du PCV qui affirmait que l’ASEAN était la priorité stratégique dans la politique extérieure du Vietnam.

Le destin du Vietnam est étroitement lié au destin commun de l'ASEAN et que l’ASEAN sert d'une passerelle pour aider le Vietnam à renforcer l’intégration régionale et internationale, et contribue à établir la position actuelle du pays. L'ASEAN est aussi un lieu où le Vietnam manifeste sa position et appelle à un soutien  de la communauté internationale.

Sur le plan économique, l’ASEAN est le 3e marché d’import-export du Vietnam avec six des dix accords de libre-échange que le Vietnam a signé : Vietnam-ASEAN, ASEAN-République de Corée, ASEAN-Chine, ASEAN-Inde, ASEAN-Japon, ASEAN-Australie-Nouvelle-Zélande.

L’ASEAN aide également le Vietnam à profiter de la coopération et de l'assistance de ses membres et de ses partenaires au service du développement socio-économique du pays et pour standardiser les normes nationales pour qu'elles sont égales à celles de la région, notamment dans l'éducation, le tourisme, la santé, l'emploi.

Au niveau national, le Vietnam fait toujours des efforts pour contribuer aux réussites communes de l’ASEAN, est prêt à assumer les tâches ​pour avoir une image d’un membre prestigieux, positif, dynamique et responsable dans la maison commune qu'est la Communauté de l’ASEAN.

En vue de matérialiser la Vision de l’ASEAN 2025, le Vietnam continuera de valoriser sa responsabilité et de conjuguer les efforts avec les pays membres pour édifier la Communauté de l’ASEAN forte, solidaire et unifié.

Dans la prochaine étape, l’ASEAN rencontrera certainement des difficultés, défis, mais forte de son ​expérience accumulée depuis ces 50 dernières années, elle surmontera tous les obstacles et ​poursuivra le travail d’édification d’une Communauté de l’ASEAN unie et forte.

Avec la devise "Être positif, actif et responsable", le Vietnam est toujours prêt à conjuguer ses efforts avec les peuples des autres pays membres pour contribuer efficacement à l’œuvre d’édification de la Communauté de l’ASEAN pour une région où paix, stabilité, coopération et prospérité sont les maîtres-mots. - VNA