Photo d'illustration. Crédit photo : jobvoucherplan

Les entreprises américaines sont «prudemment optimistes» quant aux perspectives d'affaires de l'Association des Nations d'Asie du Sud-Est (ASEAN).

​C'est ce qui ressort d'une enquête sur les perspectives d’investissement et d’affaires de l'ASEAN publiée par la Chambre de commerce américaine et la Chambre de commerce américaine à Singapour, le 26 août.

Cette enquête a été réalisée auprès de 471 dirigeants d'entreprises américaines en activité dans tous les dix pays membres de l'ASEAN. Près des trois quarts, soit 72% des répondants, ont déclaré que leurs activités commerciales et d'investissement au sein de l'ASEAN avaient progressé lors des deux dernières années, alors que 86% sont convaincus de la croissance de leurs opérations dans les cinq années à venir.

Plus de la moitié (53%) des entrepreneurs ont déclaré que les marchés de l'ASEAN étaient devenus plus importants pour le chiffre d'affaires mondial de leurs entreprises au cours des deux dernières années.

Cependant, toutes ces proportions étaient inférieures à celles rapportées dans les enquêtes précédentes.

Selon l'enquête, le Myanmar, l'Indonésie et le Vietnam demeurent toujours des destinations prisées pour la plupart des entreprises américaines.

En outre, l’enquête relèv​e les obstacles affectant les opérations des entreprises américaines dans la région, formation des ressources humaines, cadre juridique et infrastructures en tête.

Pour promouvoir l'intégration économique régionale après la création de la Communauté économique de l'ASEAN (AEC en anglais) à la fin de cette année, les ​membres de l’ASEAN devraient régler les obstacles non-tarifaires au commerce, ainsi qu’améliorer la transparence et la gestion, a noté dans l'enquête. -VNA