Dans un supermarché Big C à Hanoi. Photo: VNA.

Hanoi (VNA) - Lors du récent colloque «L’industrie du commerce de détail du Vietnam entre dans le monde - Opportunités et défis», les économistes ont affirmé que le nombre d’opérations de fusions-acquisitions (M&A) entre entreprises étrangères et vietnamiennes ne va cesser d’augmenter d’ici 2020.

Parmi 8 entreprises investissant dans le réseau de la grande distribution au Vietnam, 3 viennent du Japon, 3 de la Thaïlande, 1 de la Corée du Sud et 1 de Hong Kong (Chine). Parmi les entreprises acquises citons les chaînes de supermarchés Nguyên Kim, Citimart, Fivimart, Tran Anh, Diamond Plaza, Indochine Plaza Hanoï, Pico et Metro.

Avec une population de 90 millions d’habitants dont 60% de jeunes, et des chaînes de distribution modernes qui n’occupent que seulement 25% du total - contre 33% à 60% dans bien d’autres pays de la région -, les opportunités d’investissement dans le pays restent énormes. C’est la raison pour laquelle les investisseurs étrangers vont accroître leurs opérations de M&A dans le secteur du commerce de détail au Vietnam d’ici 2020, selon Trân Hai Dang, directeur adjoint du centre de recherche ViettinbankSc. -CPV/VNA