Le colloque international sur la Mer Orientale, ce vendredi  à Pusan, en République de Corée. Photo: VNA

«Une solution pacifique aux différends en Mer Orientale» était le thème d’un colloque international qui a eu lieu ce vendredi à Pusan, en République de Corée.

Ce colloque était le fruit d'une coopération entre l'Institut coréen pour les Sciences et les Technologies de l'Océan (KIOST), l'Association des Sud-coréens aimant le Vietnam, l'Association sud-coréenne de droit maritime international, le Centre de Recherche sur le droit maritime, et le Centre de recherche sur le Vietnam de l'Université de Youngsan.

Il s’agissait du 5e et du plus grand colloque sur la Mer Orientale à avoir été organisé en République de Corée, réunissant quelque 80 experts, chercheurs et invités sud-coréens et étrangers.

Lors de son discours d’ouverture, M. Kwon Moon-sang, chef de l’Association de la Politique maritime du KIOST, a affirmé que les déclarations de tous pays ​en matière de souveraineté sur un espace maritime doivent être fondées sur le droit international, à commencer par la convention des Nations Unies sur le droit de la mer de 1982.

Cet événement a été une bonne occasion pour les experts et chercheurs de discuter de ​points juridiques ​en matière de litiges, et plus concrètement, en Mer Orientale, ​puis de propos​er des mesures pacifiques.

Au nom du gouvernement vietnamien, l'ambassadeur du Vietnam Pham Huu Chi a d'abord salué l’initiative des organisations civiles sud-coréennes d’organiser ce colloque afin d'essayer de trouver une solution aux différends en Mer Orientale, lesquels sont de plus en plus complexes au point de menacer la paix, la liberté et la sécurité de la navigation maritime et aérienne dans cette région.

Il s'est déclaré convaincu que les participants pourraient trouver des solutions pacifiques pour régler les différents existants en Mer Orientale.

Les participants ont partagé leurs points de vue sur le rôle majeur de l'ASEAN dans le maintien de la sécurité régionale, ainsi que de l'importance de l'alliance entre le Japon et les Etats-Unis dans la garantie de la liberté de la navigation maritime en Mer Orientale et en Mer de Chine orientale.

Ils ont également vivement apprécié les bases historiques, scientifiques et juridiques de la souveraineté du Vietnam en Mer Orientale. -VNA