Ces dernières années, le Club des photographes Gia Dinh, dépendant du Centre culturel de l’arrondissement de Binh Thanh (Hô Chi Minh-Ville), est devenu un rendez-vous des jeunes et des amoureux de la photographie. Par son dynamisme et sa créativité, il a affirmé sa position sur la scène internationale en obtenant un grand nombre de prix individuels et collectifs, au niveau national comme international.

Le Club des photographes Gia Dinh est au départ un groupe de photographes géré par le Service de la culture et des sports de Hô Chi Minh-Ville. De 1979 à 1982, il rassemble environ 70 photographes amateurs des arrondissements de Binh Thanh et Phu Nhuân. 1982 acte la naissance du Club des photographes de l’arrondissement de Binh Thanh, devenu en 1992 le Club des photographes Gia Dinh.

Il organise de nombreux cours de formation photographique et plusieurs concours de photos, à thèmes variés. À partir des années 2000, le club développe fortement ses activités et se voit décerner un nombre croissant de prix.

En 2003, le Club Gia Dinh fait un pas de plus en créant les groupes de photographes ayant le même goût, ce qui permet aux membres de chacun d’échanger leurs expériences. Tous les trois mois, les groupes présentent leurs activités, leurs thèmes ou leurs nouvelles photos. Récemment, le groupe de photographes spécialisés sur le thème de l’environnement a vu le jour.

Se tourner vers l’internationale

Dans un souci de visibilité accrue, le Club Gia Dinh organise désormais des concours internationaux. Ceux-ci permettent aux membres d’échanger, d’étudier des expériences professionnelles multiculturelles, et d’en apprendre plus sur les nouvelles technologies disponibles. 


Œuvre "Deux côtés de la vie" de l'auteur Nguyên Van Toàn - médaille d'or en Inde 2013.

Ces concours connaissent un franc succès. En effet, si le premier concours international de photos de 2008 attira 3.196 œuvres de 533 auteurs venus de 26 pays, en 2010 il reçut 5.365 œuvres de 720 auteurs originaires de 54 pays différents.

En 2012, la troisième édition de ce concours rassemble 10.357 œuvres réalisées par 900 auteurs de 52 pays différents. Plus encore, la qualité artistique des œuvres ne va qu’en s’améliorant.

2012 marque également un tournant : l’organisation du concours se dirige vers une utilisation plus systématique de nouvelles technologies de la communication et de l’information. Grâce à l’envoi électronique des photographies, le Club peut ainsi bénéficier de la participation à son jury de prestigieux examinateurs internationaux, en ligne.

Suite à ce concours, la renommée du Club Gia Dinh s’est encore accrue. Il a été invité à participer à des expositions de photos en France et au Danemark par exemple. L’Association française des photographes a en outre exprimé le souhait de coopérer avec le Club dès cette année.

Actuellement, le plus important concours de photos artistiques au monde, tenu à Treirenberg en Autriche, propose un nouveau thème : «Vietnam in focus». Le directeur du Club Gia Dinh, Hoàng Trung Thuy, se réjouit : «C’est une occasion de présenter le pays et ses habitants à nos amis internationaux».

Des succès encourageants 

Au cours de ces dix dernières années, le Club des photographes Gia Dinh a remporté plus de 700 prix individuels et collectifs de grande valeur. Plusieurs membres du club se sont vu décernés les titres précieux comme A.Vapa, E.Vapa, A.Fiap, E.Fiap. À titre d’exemple, l’artiste Hoàng Quôc Tuân est l’un des deux Vietnamiens à avoir reçu le titre M.Fiap, remis par la Fédération internationale de l’art photographique. - VNA