Des jeunes participent à la plantation de forêts protectrices à Can Gio. Photo : VNA

 

Hanoi (VNA) - La Délégation de l’Union européenne (UE) et des ambassades de pays membres de l’UE au Vietnam ont organisé le 20 novembre à Hanoi le séminaire « Action de l’UE pour l'adaptation au changement climatique au Vietnam ».

A cette occasion, l’ambassadeur et chef de la Délégation de l'Union européenne (UE) au Vietnam, Bruno Angelet, a attaché de l'importance au développement d'une coopération étroite et efficace entre l’UE et le Vietnam​ en matière de résilience au changement climatique ​lors de ces derniers temps. Il a souligné que le Vietnam est l'un des pays les plus vulnérables à ce phénomène, avec toutes les incidences ​sur la population et leurs conditions de vie, ainsi que sur le succès de ses objectifs de développement socioéconomique, que cela implique. ​L’UE souhaite donc continuer de coopérer avec le Vietnam et de l'assister dans la promotion d'un développement vert et respectueux de l’environnement.

Récemment, l’UE a décidé d’accorder au Vietnam une aide de 400 millions d’euros, dont plus de 300 millions d’euros pour des projets de développement des énergies durables. Par ailleurs, l’UE continue de coopérer avec des partenaires comme la Banque mondiale, la Banque asiatique de Développement et d'autres organisation et bailleurs de fonds afin de soutenir le Vietnam.

Lors ​du séminaire, le vice-ministre des Ressources naturelles et de l’Environnement, Tran Hong Ha, a estimé que ​cet ​évènement ​avait une signification d'autant plus importante que ​la communauté internationale ​s'apprête à accélérer la négociation d'un accord ​global sur le climat ​pour la période ​au-delà de 2020, ​lors de la 21e Conférence des parties à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (COP21), prévue à Paris (France) du 30 novembre au 11 décembre.

Selon ​Tran Hong Ha, le Vietnam a pris ​plusieurs politiques et mesures de résilience au changement climatique, notamment la Stratégie nationale en la matière ​de 2011, la Stratégie nationale sur la croissance verte de 2012, le programme des objectifs nationaux sur l’adaptation au changement climatique...

A cette même occasion, le vice-ministre a souhaité que l'UE et ses membres poursuivent leur assistance technique et financière du Vietnam afin de le soutenir dans la mise en oeuvre des politiques et des actions ​en vue de s'assurer d'un développement durable comme de protéger l'environnement.

Depuis 1990, l’UE et ses pays membres ont a​idé le Vietnam en matière de développement socioéconomique. Pendant la période 2007-2013, l’UE lui a accordé près de 300 millions d’euros pour le développement de la santé publique, du commerce et du tourisme. ​Plus récemment, une enveloppe de 400 millions d’euros lui a été accordée pour ​le développement d​'énergies renouvelables, le renforcement de la gouvernance et du droit.- VNA