mercredi 28 juin 2017 - 16:01:44

Châu Giang, la joie de jouer et peindre et le bonheur de partager

Imprimer

Hanoi, 5 février (VNA) - Nguyên Thi Châu Giang a débuté le piano à l’âge de huit ans. Sa carrière lui a donné l’occasion d’interpréter dans le monde entier. Très proche de ses racines vietnamiennes, elle est aussi peintre accompli, redécouvrant tous les jours la connexion indéniable entre ces deux arts.
 

Châu Giang sillonne le monde pour sa passion du piano. Photo : CTV/CVN

La vie de Châu Giang est accompagnée d’une série d’événements, de succès et de rencontres avec des artistes reconnus grâce à son talent créatif. Elle revient comme chaque année au Vietnam pour retrouver l’inspiration et nourrir l’amour pour son pays d’origine.

Née à Hanoï, Châu Giang s’est inspirée de la richesse culturelle de son pays natal. Sa passion pour la musique s’est installée à un jeune âge et Châu Giang a très tôt fait le choix de poursuivre une carrière d’artiste. Elle a donc suivi ses études à l’École des arts de Hanoï. Sous la tutelle d’artistes vietnamiens connus comme Thai Thi Sam, La Thuong, Trân Thu Hà et Dang Thai Son, son talent est rapidement devenu évident, elle était déjà promise au succès.

Dans les années 1990, Châu Giang a continué sa formation musicale à New York (États-Unis). D’abord à Juilliard, une école privée de spectacle de renommée internationale, sous la tutelle du défunt maestro Gyorgy Sandor, et plus tard au Conservatoire américain de musique de Manhattan où elle a été formée par Zenon Fishbein. En 1997, elle est devenue le premier étudiant vietnamien à recevoir un diplôme de cette prestigieuse école.
 
La musique originale de Châu Giang a été jouée et enregistrée par l’Orchestre national du Vietnam. Photo : CTV/CVN
En 1998, alors qu’elle vivait à Soho, Châu Giang a commencé à peindre, une expérience qui a transformé ses idées sur beaucoup de choses dans la vie, y compris la musique. Ses œuvres vont des grandes toiles abstraites aux couleurs vives aux portraits plus intimes, dont certaines se retrouvent sur les chaises de son studio où elle répète des compositions d’artistes comme Chopin ou Schubert.

Entre 2007 et 2011, l’attention de Châu Giang s’est portée vers l’orchestration. Sous la direction de Hans Zimmer, elle a assistée à un forum d’élite pour l’orchestration de films à Los Angeles. Sa composition en collaboration avec l’artiste Arturo Sandoval pour le ballet de Debbie Allen “Hot Chocolate Nutcracker” a reçu un “Goldstar Award” en 2009. Cette année, la musique composée par Châu Giang a été jouée par l’Orchestre national de Bratislava.

Des fonds pour les jeunes artistes

En 2010, Châu Giang a été honorée par l’Opéra de Hanoï avec la première interprétation de sa musique orchestrale par l’Orchestre symphonique national du Vietnam. Elle a joué des représentations en solo au Steinway Hall et au Disney Hall, et sa musique originale a même été jouée au Lincoln Center de New York.

«La peinture et le piano sont des éléments indispensables pour moi. Je consacre la plupart de mon temps libre à la peinture», confie Châu Giang avant d’enchaîner : «Steinway Hall est un lieu traditionnel pour les représentations de piano. Les responsables m’ont apporté un grand soutien pour l’ouverture de ma galerie en vue de collecter de l’argent pour l’association Les amis américains et internationaux du Vietnam ».

En 2012, Châu Giang a fait ses débuts en solo au Carnegie Hall. Deux ans plus tard, elle a présenté et exposé ses œuvres dans la salle culturelle du Royaume de Bahreïn.

Aujourd’hui, Châu Giang voyage à travers le monde pour soutenir les missions humanitaires de son association «Les amis américains et internationaux du Vietnam», qui aide à développer les talents musicaux au Vietnam. Ses efforts donnent l’opportunité aux nouveaux artistes de s’entretenir avec des artistes vietnamiens. De plus, l’association fournit une éducation dans le domaine musical et sensibilise aux dons.

«Mon rêve est de recueillir les fonds nécessaires pour aider à faire une petite différence dans l’éducation et la vie des étudiants et des musiciens vietnamiens», souligne-t-elle.

Les peintures de Châu Giang font partie de collections privées à travers le monde et peuvent être consultées au consulat vietnamien de New York, au Musée océanographique de Monaco et à la Fondation Prince Albert II. En 2013, Châu Giang a eu le plaisir d’exposer ses peintures aux côtés des œuvres de musiciens de renommée mondiale tels que Paul McCartney, Ringo Starr, Bob Dylan, Ronnie Wood ou encore Graham Nash au Musée océanographique de Monaco.

Cette année, elle a l’intention d’organiser un concert à l’Opéra de Hanoï avec la participation de quelques artistes reconnus aux États-Unis. Elle exposera à cette occasion ses peintures au public vietnamien. – CVN/VNA



Vos commentaires sur cet article ...
Autres