Le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc (droite) et le président du GIEC, Hoesung Lee. Photo: VNA

Hanoi (VNA) – Le Vietnam souhaite que le Groupe d’expert intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) coopère étroitement et soutienne le Vietnam dans l’adaptation efficace au changement climatique, a exprimé le Premier ministre Nguyen Xuan Phuc en recevant lundi à Hanoi le président du GIEC, Hoesung Lee.

Il a tenu en haute estime la coopération entre le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement et le GIEC, notamment dans le contexte où le Vietnam est gravement affecté par le changement climatique. Cette année, le pays doit faire face au changement climatique très acharnés comme la sécheresse, les crues…qu’influencent grandement la croissance économique et empêchent l’achèvement des indices de développement socio-économique.

Nguyen Xuan Phuc a demandé au GIEC de partager des expériences internationales pour aider le Vietnam à renforcer ses compétences en la matière, de favoriser la participation des universités, instituts et centres météorologiques et hydrologiques du Vietnam aux groupes d’experts spécialisés dans le changement climatique.

Le Vietnam souhaite que le GIEC partage des mesures d’adaption au changement climatique, l’assiste sur le plan technique pour que le pays évalue plus exactement ses effets, notamment ceux des crues, de la salinisation, des changements géologiques ... Le Vietnam attend une coordination étroite avec le GIEC dans la mise en œuvre des accords du COP 21 dont le Vietnam était signataire.

Pour sa part, Hoesung Lee, s’est réjoui des résultats des séances de travail avec les organes vietnamiens. La présence nombreuse des dirigeants du GIEC lors des séances de travail a témoigné de la détermination de coopération du GIEC avec le Vietnam dans la lutte contre le changement climatique.

Il a souligné que le GIEC connaissait pleinement les défis de changement climatique auxquels le Vietnam doit faire face et que ce groupe est en train de mettre en oeuvre au niveau mondial les recherches scientifiques en la matière.

Il s’est déclaré convaincu que les scientifiques vietnamiens donneront de leurs recherches de valeur, contribuant aux efforts communs de s’adapter efficacement au changement climatique. -VNA