Des terres agricoles sont inondées à cause du changement climatique. Photo : VNA
Can Tho (VNA) - Une ​réunion sur ​l'intégration de la résilience au changement climatique dans la planification du delta du Mékong a été organisé le 23 février dans la ville de Can Tho (Sud) par le ministère vietnamien des Ressources naturelles et de l’Environnement et l’ambassade des Pays-Bas au Vietnam.

Selon le scénario du changement climatique, à la fin de cette décennie, le niveau de​s océans pourrait monter d'un mètre. Si le Vietnam n’aura pas des solutions convenables, 40% de la superficie du delta du Mékong serait innondée et la vie de 55% de la population locale serait ​affectées.

Les experts participants ont analysé les impacts de la salinisation qui a touché près de 700.000 ha sur la totale de 1,7 million de ha de terre agricole ​de cette région.

Ils ont apprécié les efforts du gouvernement vietnamien dans l’accélération de l’intégration de la résilience au changement climatique dans les plans de développement socioéconomique du delta du Mékong.

Les ​débats de cette ​réunion ​portent sur des mesures les plus convenables pour assurer le développement socioéconomique ​de cette zone et un avenir durable pour les habitants locaux, a déclaré Mme l'ambassadeur des Pays-Bas au Vietnam, Catharina Nienke Trooster​.

Le delta du Mékong est l'un des cinq régions les plus ​touchées par le changement climatique. Aussi l’élaboration dès maintenant d’une stratégie appropriée pour réduire les conséquences et s’adapter à ce phénomène s’avère-t-elle nécessaire. -VNA