Photo: VNA

Thua Thien – Hue (VNA) - Une conférence a eu lieu dans la province de Thua Thien – Hue le 31 août pour discuter de la protection de l’écosystème marin dans les quatre provinces du Centre - Ha Tinh, Quang Binh, Quang Tri et Thua Thien Hue - qui ont connu, en avril 2016, une hécatombe de poissons causée par des rejets de la société sidérurgique Hung Nghiep Formosa Ha Tinh de Taïwan (Chine).

Plus de 200 kilomètres de littoral ont été pollués, dévastant le milieu marin et les économies de ces provinces qui dépendent en grande partie de la pêche et du tourisme.

Selon un rapport de l'Institut de recherche pour la pêche maritime, après la catastrophe, les ressources aquatiques ont considérablement diminué et connaissent des fluctuations structurelles. Les espèces qui vivent dans ou près des fonds marins et des récifs coralliens ont vu leurs effectifs chuter.

Le vice-ministre de l'Agriculture et du Développement rural, Vu Van Tam, a souligné un certain nombre de mesures, dont la restauration des récifs coralliens, la construction d'abris artificiels pour les créatures marines et un suivi étroit de la   récupération des écosystèmes.

Nguyen Van Huan, directeur adjoint du Service de l'Agriculture et du Développement rural de Quang Tri, a déclaré que l'interdiction de la pêche à la saison de la reproduction était nécessaire, parallèlement au contrôle des méthodes de pêche illégale et au développement de fonds pour la protection et la restauration du milieu marin.

Le même jour, plus de 30.000 jeunes crevettes ont été relâchées au port de pêche de Thuan An, dans le district de Phu Vang de Thua Thien - Hue. –CPV/VNA