La ministre vietnamienne de la Santé, Nguyen Thi Kim Tien, lors de la célébration du 20e anniversaire de la coopération Vietnam-UE dans la santé. Photo: internet

Hanoi (VNA) - Le ministère vietnamien de la Santé considère toujours l’Union européenne (UE) comme l'un de ses partenaires de premier rang et souhaite renforcer ​la coopération bilatérale, a déclaré ​Nguyen Thi Kim Tien, ministre vietnamienne de la Santé, lors d'une cérémonie organisée lundi à Hanoi pour célébrer le 20e anniversaire de la coopération Vietnam-UE dans la santé.

La ministre vietnamienne a apprécié les aides de l’UE accordées au Vietnam dans la mise en œuvre de programmes et projets visant à renforcer la compétence  d'édification et d'élaboration des politiques et plans de développement du secteur de la santé.

Selon elle, l’UE a financé à hauteur de 39,5 millions ​d'euros la première phase (2010-2014) du "Programme d'assistance à la politique ​de la santé". Pour la deuxième phase, l’UE a décidé d’octroyer au Vietnam une aide non remboursable de 114 millions d’euros.

Le commissaire européen chargé de la coopération internationale et du développement, Neven Mimica, a affirmé que le Vietnam constituait un exemple dans l’amélioration de la qualité des services de santé grâce aux aides de cette union.

Pour la période 1995-2015, l’UE a contribué activement à la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le Développement (OMD) du Vietnam, notamment en matière de réduction de la mortalité enfantine et des taux de mortalité dus au paludisme, de renforcement de l’accès des pauvres aux services de santé…

L’UE s’engage à soutenir le Vietnam dans la mise en œuvre des OMD en matière de santé, contribuant au développement socioéconomique et à l’amélioration de la qualité de vie de sa population, a ajouté Neven Mimica.

A cette occasion, le Fonds d’assistance technique de l’UE a rendu public le livre "20 ans de coopération Vietnam-UE pour ​le soin à la santé de la population" -VNA