Le président du Vietnam, Trân Dai Quang. Photo : VNA
 

Hanoi (VNA) -  Le président Trân Dai Quang a remis le 26 avril à Hanoi l’Ordre de l’indépendance de première classe à l’organe des affaires ethniques à l'occasion du 70e anniversaire de sa Journée traditionnelle.

Ces 70 dernières années, ​l’organe des affaires ethniques a toujours achévé ses tâches à travers les périodes historiques.

Lors de la période révolutionnaire, le peuple vietnamien, et la communauté des ethnies minoritaires en particulier, se sont unis et entraid​és dans la lutte contre les catastrophes naturelles et contre les envahisseurs ainsi que dans la production.

Ces derniers temps, le Comité des affaires ethniques, ​et les ministères et secteurs concernés, ont été un état-major important du gouvernement dans l’élaboration et la promulgation de politiques, programmes et projets au service du développement complet des ​zones montagneuses habitées par les ethnies minoritaires dans les domaines de l’économie, de la culture, de la société, de la sécurité et de la défense, contribuant au développement de la production et au refus de la misère, à la garantie du bien-être social, ainsi qu' à l’édification d'une Nouvelle ruralité.

Grâce ​aux options justes du Parti et de l'Etat ​en matière de tâches ethniques, actuellement, les zones montagneuses habitées par les ethnies minoritaires ont connu un développement complet et durable. Le niveau de vie matérielle et spirituelle, et ​la confiance ​des populations d'ethnies minoritaires envers le Parti et l’Etat sont de plus en plus élevés. Le bloc de grande union des ethnies ne cesse d’être consolidé.

Actuellement, le taux de foyers démunis dans ces régions a été ramené à environ 14 %. De plus, 98 % des communes ​possèdent des voies carrossables, 90 % des foyers ont l’accès à l'électricité, et 90 % des communes sont couvertes par les radios nationales…

Félicitant les performances des générations de cadres et de fonctionnaires de l’organe des affaires ethniques, le président Trân Dai Quang a demandé aux branches de tous échelons de mobiliser les ressources pour investir et développer des infrastructures socioéconomiques et, plus généralement, poursuivre l'édification d'une Nouvelle ruralité dans les ​zones montagneuses habitées par les ethnies minoritaires.

Il a également exhorté à élaborer la Loi sur les ethnies, à suivre pleinement les politiques sur les croyances et les religions dans ces ​zones, et à veiller à l’édification et au développement du corps des cadres en matière d'affaires ethniques. -VNA