jeudi 17 août 2017 - 06:52:17

Ce qui va changer pour les législatives

Imprimer

Hanoi (VNA) - Par rapport aux éditions précédentes, les élections à l'Assemblée nationale de la XIVe législature et aux Conseils populaires de tous échelons pour le mandat 2016-2021 présentent des nouveautés. Le peuple a été entendu.

Pour la première fois, fin novembre 2015, un Conseil électoral national a été créé, composé de 21 membres. Son président est Nguyên Sinh Hùng, président de l’Assemblée nationale (AN) de la XIIIe législature. Les quatre vice-présidents sont Tòng Thi Phóng, vice-présidente de l’AN ; Nguyên Thi Doan, vice-présidente de la République ; Nguyên Xuân Phúc, vice-Premier ministre ; et Nguyên Thiên Nhân, président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam.

«Pour la première fois, les députés ont élu le président du Conseil électoral national et le secrétaire général de l’Assemblée nationale, de nouvelles institutions permettant de perfectionner l’organe législatif», a indiqué Nguyên Sinh Hùng.


«Les élections à l’AN et aux Conseils populaires (2016-2021) étant marquées par plusieurs nouveautés, le Conseil électoral national doit collaborer étroitement avec les instances du Parti et les administrations centrales et locales», a-t-il souligné.

La Constitution de 2013 stipule que le Conseil électoral national a six devoirs et droits, ses deux premières missions étant d'organiser les élections législatives et de diriger et guider celles aux Conseils populaires de tous échelons.

Lors de sa première réunion, le 12 décembre 2015 à Hanoi, le Conseil électoral national a décidé de créer trois sous-commissions chargées respectivement de la question du personnel et du règlement des plaintes et dénonciations, des textes juridiques et de la communication, de la sécurité et de l’ordre public.

Plus de démocratie et d’ouverture

Autre nouveauté : «Le droit de vote pour certains citoyens spéciaux est spécifié dans le sens de plus de démocratie», a remarqué Nguyên Van Pha, vice-président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam.

Le vice-président du Comité central du Front de la Patrie du Vietnam, Nguyên Van Pha. Photo: VNA

Ainsi, les citoyens en détention provisoire, ceux condamnés à une peine d’emprisonnement ou à des mesures disciplinaires dans des établissements d'enseignement, de désintoxication obligatoires, figurent toujours dans les listes électorales (alors que la Loi électorale de 2011 stipulait que les citoyens placés en détention provisoire ne pouvaient pas être inscrits sur les listes électorales).
 
Des élus responsables et compétents
 
Nguyên Van Pha a mis l'accent sur la garantie des compétences des députés, «une priorité absolue» selon lui. Pour améliorer la qualité des activités de l'Assemblée nationale, les députés spécialisés (qui travaillent à temps plein à l'AN) seront au nombre de 114, soit 15 de plus. Cela entre dans le cadre de la feuille de route visant à augmenter progressivement le taux de députés spécialisés lors des prochaines législatures - qui pourrait atteindre 50%, soit 250 sur un total de 500 députés.

«Améliorer les compétences des députés vise à édifier un organe législatif fort, parfaitement apte à délibérer des questions essentielles du pays», a expliqué M. Pha.

 
La campagne électorale sous étroite surveillance
 
S’agissant de la campagne électorale, Nguyên Van Pha a indiqué qu’elle devait se conformer aux prescriptions de la Loi électorale. En règle générale, il existe seulement deux formes de campagnes électorales, soit à travers des rencontres avec les électeurs organisées par le Front de la Patrie du Vietnam, soit par l’intermédiaire des médias officiels.

Des rencontres directes entre candidats et citoyens se déroulent dans le cadre de réunions organisées dans les quartiers. Les candidats présentent leur programme, puis les électeurs posent les questions qu’ils souhaitent.

Pour la campagne dans les médias, chaque candidat se voit réserver un même temps de parole. Nguyên Van Pha s’est présenté aux deux dernières élections législatives à Quang Binh (Centre) et Nam Dinh (Nord). «Chaque candidat dispose d'une durée égale d'émissions de radio ou de télévision. Par exemple, 200 mots pour un résumé du plan d'action et juste deux minutes pour se présenter à la télévision», a-t-il révélé.
 
Les femmes davantage représentées
 

L’Union des femmes vietnamiennes plaide pour une plus forte présence féminine au sein des organes élus. Photo: VNA


Le Vietnam est parmi les pays de la région Asie-Pacifique ayant un taux assez élevé de femmes députées, de près de 24,4%. Au sein des Conseils populaires, ce chiffre est beaucoup moins élevé. Mais le pays s’est fixé pour objectif de porter à 35% le taux de présence féminine, tant à l’Assemblée nationale de la XIVe législature qu’aux Conseils populaires pour le mandat 2016-2021.
 
Le taux de 24,4% de députés féminins est en soi un énorme progrès par rapport à la première législature, où l’on comptait seulement trois femmes sur 100 députés. Ceci étant, pour les prochaines élections qui auront lieu en mai, passer à 35% de présence féminine est un défi de taille.

Lors d’un colloque sur le partage d'expériences dans le renforcement de la participation des femmes à l’Assemblée nationale et aux Conseils populaires de tous échelons, organisé en novembre dernier à Binh Thuân (Centre), le vice-ministre du Travail, des Invalides et des Affaires sociales, Nguyên Trong Dam, a indiqué que l’augmentation du taux de femmes députées donneraient des opportunités aux femmes de mieux faire entendre leur voix.
 
«Accroître la présence féminine à l’Assemblée nationale et aux Conseils populaires est une mesure concrète pour promouvoir l’égalité des sexes, le progrès des femmes et le développement de la société vietnamienne», a informé Nguyên Thi Tuyêt, vice-présidente de l’Union des femmes vietnamiennes.
 
Dans ce but, le 31 décembre dernier, à Hanoi, l’Union des femmes vietnamiennes a signé avec le Front de la Patrie du Vietnam un programme de coopération pour contribuer à augmenter la proportion des femmes à l’Assemblée nationale de la XIVe législature et aux Conseils populaires de tous échelons pour le mandat 2016-2021. - CVN/VNA

 

Vos commentaires sur cet article ...
Autres