mercredi 16 août 2017 - 20:30:03

Can Tho et les Pays-Bas coopèrent pour réduire les pertes après récolte

Imprimer

La récolte du chou. Photo: VNA
Les autorités de la ville de Can Tho (Sud) ont travaillé le 19 octobre avec le maire de la ville néerlandaise d'Oss, Wobine Buijs Gkaudemans, ​afin de discuter ​d'une coopération ​dans la réduction des pertes après récolte.
        
​Ces pertes dans le delta du Mékong ​résultent essentiellement ​d'une application des technologies et ​d'une mécanisation insuffisantes, ainsi que ​l'emploi de méthodes traditionnelles dans le processus de conservation.
       
Cette situation nuit à la qualité et la quantité des produits agricoles. En effet, les mauvaises conditions de conservation ​entraînent des pertes de vitamines et de minéraux, et même ​des contaminations par les bactéries, conduisant à ​une baisse des prix de 15 à 20%.
       
Wobine Buijs Gkaudemans a constaté que le sol et la météorologie de Can Tho sont similaires à sa ville, et qu'une coopération pourrait être fructueuse ​pour diminuer les pertes après récolte.

Oss enverra des experts et fournira des technologies modernes à Can Tho ​afin d'améliorer la transformation, la préservation et l’emballage des produits, a-t-elle déclaré.
       
​Le président du Comité populaire municipal de Can Tho, Le Hung Dung, s’est engagé à aider les agriculteurs à accéder à des prêts sans intérêt pour l'acqu​isition d'équipements au service de la production agricole. En outre, la ville ​développera ses infrastructures ​pour faciliter le transport.

Les investisseurs néerlandais ​qui viendront dans cette ville bénéficieront de politiques privilégiées, a-t-il ajouté. -VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres