Le législateur Um Sam An du CNRP (droite). Photo : phnompenhpost.com

Hanoi (VNA) – Le législateur Um Sam An, du Parti du sauvetage national du Cambodge (CNRP), a été interpellé le 11 avril, soupçonné de l’utilisation de fausses cartes géographiques concernant les frontières avec le Vietnam.

Selon le site Cambodia Express News, Um Sam An a été arrêté par la police dans la province de Siem Reap. Il venait de retourner au Cambodge le matin du 10 avril après un séjour à l’étranger pour éviter le mandat d’arrêt de la police cambodgienne. Il a été immédiatement transféré au Département de lutte contre le terrorisme et la criminalité transnationale du ministère cambodgien de l’Intérieur.

En août 2015, le sénateur Hong Sok H​our du CNRP a également été arrêté pour avoir déformé le traité frontalier entre le Cambodge et le Vietnam. Le tribunal de Phnom Penh a prononcé à son encontre trois chefs d’accusation : falsification de documents, utilisation de documents falsifiés et auteur de troubles graves portant atteinte à l’ordre public.

En septembre 2015, le Premier ministre cambodgien Hun Sen a averti de l’application de mesures vigoureuses aux personnes et organisations cherchant à affecter la stabilité et la sécurité politique ainsi qu’à faire comprendre faussement à la population les problèmes frontaliers. -VNA