dimanche 20 août 2017 - 17:12:25

Ça sent le gaz pour les voitures avec immatriculation échue

Imprimer

Depuis le 10 juin, les propriétaires de voitures dont la plaque d’immatriculation étrangère est arrivée à expiration seront sanctionnés.

La Police de Hanoi a constaté il y a peu qu’un certain nombre de propriétaires vietnamiens circulent dans un véhicule portant une plaque d’immatriculation diplomatique ou pour étranger, faute d’avoir réalisé les formalités légales de transfert de propriété et d’immatriculation.

Selon des statistiques préliminaires, ce sont environ 4.000 voitures importées depuis 1998 qui seraient dans une telle situation, ce qui pose un réel problème de sécurité publique.

Dans le cadre d’une récente campagne de contrôle des véhicules ainsi immatriculés menée au sein de la capitale, le Département de la police des transports routiers et ferroviaires du ministère de la Police - le PC67 - a constitué 567 dossiers, dont 284 véhicules dont la durée d’immatriculation est échue, et 224 autres dépourvus de date précise...

Toutes les plaques et certificats d’immatriculation destinés aux représentations diplomatiques et aux propriétaires étrangers qui sont détenus dans des conditions non réglementaires seront retirés «conformément à l’instruction N°27 du ministère de la Police», et les propriétaires, poursuivis en justice à partir du 10 juin prochain, selon le colonel Nguyên Huu Danh, chef adjoint du C67.

En effet, depuis le 10 avril 2013, les propriétaires doivent régulariser leur situation, et ce, jusqu’au 10 juin au plus tard. Les unités de police de la route du pays sont chargées de contrôler ces véhicules et, le cas échéant, d’enjoindre leur propriétaire d’effectuer les formalités nécessaires.

Passé cette date, le véhicule sera saisi et son propriétaire, poursuivi en justice, a confirmé le lieutenant-colonel Nguyên Van Duc, chef du groupe N°2 du Service de la police de la circulation de la Police de Hanoi. - VNA

Vos commentaires sur cet article ...
Autres