Crédit photo : AP

Selon l'agence de presse chinoise Xinhua, les chefs ou représentants d'organisations de renseignement militaire de 24 pays se réunissent lundi à Bandar Seri Begawan, capitale du Bruneï, pour une conférence sur la promotion de la stabilité à travers la coopération en matière de renseignement militaire.

La 8e conférence des chefs du renseignement militaire d'Asie-Pacifique (APICC) met l'accent sur la sécurité maritime, la criminalité transnationale ou encore la formation à l'antiterrorisme, selon un communiqué de presse du ministère de Défense de Bruneï.

Cette conférence vise à promouvoir un dialogue ouvert entre les chefs du renseignement militaire de la région Asie-Pacifique afin d'étoffer leurs réseaux et à renforcer la coopération en vue de donner une réponse plus forte aux défis communs.

L'APICC est organisée conjointement par le Bruneï et le Commandement militaire américain dans le Pacifique (USPACOM). Il s'agit d'ailleurs de la première réunion de ce genre co-organisée par les deux pays.

Les autres pays présents sont l'Australie, le Bangladesh, le Cambodge, le Canada, la Chine, la Corée du Sud, la France, l'Indonésie, le Japon, le Laos, la Malaisie, les Maldives, la Mongolie, le Népal, la Nouvelle-Zelande, le Pakistan, les Philippines, le Royaume-Uni, Singapour, la Thaïlande, Tonga et le Vietnam.

Plusieurs réunions bilatérales auront également lieu en marge de la conférence.

Initiée par l'USPACOM en 2007 à Kuala Lumpur, en Malaisie, l'APICC sert de forum régional annuel qui donne aux chefs du renseignement militaire une opportunité de se réunir, d'interagir étroitement et de discuter de coopération en matière de renseignement. -Xinhua/VNA