Plusieurs multinationales se sont manifestées pour acquérir des titres de Sabeco. Photo: CPV.

Hanoi (VNA) - Depuis quelques temps, plusieurs grands brasseurs mondiaux considèrent le Vietnam comme une terre riche.

Frans Eusman, président de Heineken Asie-Pacifique, a souligné dans une interview à la presse que son groupe investissait encore au Vietnam - son marché le plus lucratif après le Mexique - et qu’il continuera d’investir dans ce marché à fort potentiel.

Après que la Compagnie générale Sabeco et le Ministère de l’Industrie et du Commerce ont proposé au gouvernement un projet de cession de la participation de 53% du capital de ce brasseur, immédiatement, le géant thaïlandais ThaiBev a exprimé son intention d'acquérir 40% de ses parts. De nombreux autres grands comme Ashahi (Japon), Heineken (Pays-Bas), et SAB Miller (États-Unis), se sont également manifestés pour acquérir des titres de Sabeco.

Selon Mikio Masawaki, directeur général de la Sarl Sapporo Vietnam, le Vietnam sera un choix pour les grands investisseurs dans le monde en raison d’une consommation de bière en forte hausse et régulière. Avec l’entrée en vigueur des accords de libre-échange convenus par le Vietnam, les taxes d’import-export sur les boissons alcoolisées seront réduites.

Concrètement, à l’export, le prix de la bière vietnamienne commercialisée en Australie, en Nouvelle-Zélande et en Malaisie baissera, élevant d’autant sa compétitivité dans ces pays. "Cela signifie également que les exportations de bière vietnamienne sont devant de nombreuses opportunités", a souligné Mikio Masawaki. -CPV/VNA