Des ​ouvriers vietnamiens dans une entreprise à fonds d'investissement direct étranger. Photo: VNA
 

Hanoi (VNA) - Les secteurs des technologies de l'information, de la santé, du textile et l'habillement, du cuir et des chaussures... prévoient un besoin croissant en ressources humaines dans le futur proche.

Selon le Centre de prévisions sur les besoins en ressources humaines et d'information sur le marché de l'emploi de Ho Chi Minh-Ville, les secteurs de l'industrie et de la construction nécessitent un grand nombre de travailleurs tandis que les services sont saturés.

Dans la Stratégie de développement industriel du Vietnam d'ici 2025 et sa vision 2035, le gouvernement a déterminé trois secteurs industriels devant être développés : l'industrie manufacturière, l'électronique et les télécommunications, les nouvelles énergies et énergies renouvelables.

Concrètement, le gouvernement souhaite développer dix secteurs majeurs que sont l'électricité, l'exploitation ​minière, l'agroalimentaire, la chimie, le textile et l'habillement, le cuir et les chaussures, l'électronique, les technologies de l'information, la mécanique et le pétrole.

Comme prévu, pour la période 2016-2025, Ho Chi Minh-Ville ​aura besoin chaque année d'environ 270.000 travailleurs, notamment ​des ingénieurs dans le génie mécanique, l'aquaculture, des techniciens spécialisés dans les technologies de l'information, etc.

Les besoins en ressources humaines du secteur des technologies et techniques représentent 35% du total, celui de l'économie, des finances, de la banque, de la justice et de l'administration, 33%, et celui des sciences naturelles, 7%, le reste occupant 3-5%.

Selon les prévisions de l'Organisation mondiale du travail, les besoins de recrutement du Vietnam augmenteront de 14,5% d'ici 2025 grâce à la naissance de la Communauté économique de l'ASEAN. D'autre part, l'entrée en vigueur de l'Accord de partenariat transpacifique (TPP) permettra d'attirer davantage ​de fonds d'investissement direct étranger, notamment dans l'industrie manufacturière, les technologies de l'information, l​'agriculture et l'agroalimentaire, le textile et l'habillement, l'aquaculture, l'électronique...

Selon un rapport récemment rendu public par le Centre de prévisions sur le besoin en ressources humaines et d'information sur le marché de l'emploi de Ho Chi Minh-Ville, plusieurs nouveaux métiers vont apparaître dans les prochaines années, conformément au développement de l'économie nationale.

Les métiers d'application des technologies de l'information comme la sécurité des réseaux informatiques, la programmation des mobiles, des jeux électroniques... continueront de se développer, outre la technique commerciale, l'administration des secteurs techniques, les consultations scolaires, la psychologie sociale, de santé, etc.

Le secteur des technologies de l'information est actuellement confronté à une pénurie de personnel ​ainsi qu'à la concurrence de grands groupes étrangers. Autre problème : les entreprises ont besoin de main-d'oeuvre tandis que les diplômés sont en chômage.

Selon Nguyen Thi Minh Khue, directrice adjointe de la compagnie par actions des technologies DKT, le secteur des technologies de l'information ​exige du personnel qualifié et passionné, ce qui n'est pas le cas à l'heure actuelle, les personnes employées dans ce secteur choisissant ce métier par "effet de mode" plutôt que par réelle conviction.

Le secteur de la restauration et de l'hôtellerie ​est dans la même situation. Seuls 50-60% du personnel répondent aux exigences des recruteurs. Il manque encore des ressources humaines de haute qualité.

Selon les recruteurs, le Vietnam doit faire face aux défis en matière de ressources humaines comme ​de compétences professionnelles et de maîtrise des langues étrangères. -VNA