lundi 21 août 2017 - 10:09:37

Berlin et Canberra aident plus les démunis au Laos

Imprimer

Les gouvernements australien et allemand ont accordé une aide à l’amélioration de l'accès au crédit financier pour les pauvres, dans le Sud du Laos, a rapporté l’Agence de presse lao (KPL).

Dans le cadre de l’accord avec le ministère du Plan et de l'Investissement, le gouvernement australien a accepté de cofinancer le projet de coopération lao-allemand nommé «l'accès au financement pour les pauvres (AFP) au Laos » pour un montant de plus de 42 milliards de kips.

Ce financement s'inscrit dans le cadre du Programme lao-australien pour les moyens de subsistance en milieu rural d’une durée de quatre ans et d’un montant de 43 millions de dollars australiens.

Le projet AFP est cofinancé par l'Allemagne et la compagnie minière privée Lane Xang Minerals Ltd Sepon, avec la participation de l'organisation allemande de coopération internationale (GIZ) en tant qu'agence de gestion. L’accord de cette coopération a été signé le 15 mai dernier par le chef de l'AusAID au Laos, M. Dave Vosen et le directeur de l’organisation allemande GIZ au Laos, le Dr Petra Mutlu.

La signature s’est déroulée en présence des représentants de la Banque de la RDPL, de Mme Lynda Worthaisong, ambassadrice d'Australie au Laos et de M. Robert Von Rimscha, ambassadeur d’Allemagne au Laos.

Le financement sera utilisé pour étendre les opérations de banques villageoises et de leurs réseaux d’organisations de soutien dans les provinces de Champassak, de Saravan et de Savannakhet. Il permettra également de renforcer les activités du projet dans le domaine du développement des capacités et de la formation en terminologie financière.

M. Von Rimscha a souligné que le développement rural et économique est le domaine d'intervention de la coopération allemande dans le développement du Laos.

«L'accès à ce programme aborde ces deux domaines à la fois. Le projet se déroule dans des zones rurales reculées et soutient la population rurale. Les villageois vont apprendre à économiser de l'argent, comment combler les urgences financières et comment investir dans des activités génératrices de revenus », a-t-il dit.
Bien que le projet n’a démarré qu'en 2009, les résultats initiaux montrent que les structures de soutien bancaire des villageoises peuvent être gérées de manière durable.

«Ce sont des nouvelles très positives, de même que la collaboration très appréciée avec l'Australie et le secteur privé», a ajouté l'ambassadeur Von Rimscha.
Le Dr Mutlu a déclaré que le projet assure actuellement l'accès au financement pour plus de 20 000 personnes dans 269 villages des zones rurales reculées des provinces de Luang Namtha, Xayaboury, Savannakhet et Attapeu.

«En dehors de cela, le projet a appuyé avec succès la Banque de la République Démocratique Populaire Lao à mettre en place un nouveau décret de micro finance en 2012, et soutient en permanence les efforts de la banque pour améliorer la réglementation et la supervision du secteur de la micro finance».

«La collaboration avec les principaux partenaires pour soutenir des projets qui sont déjà en voie de réussite est une stratégie fondamentale du gouvernement australien», a déclaré Mme Worthaisong.

«La Déclaration de Vientiane appelle à la coordination des donateurs. En s'associant avec des partenaires compétents, nous pouvons faire en sorte que nos efforts conjoints soient plus efficaces et aient un plus grand impact.» L’organisation GIZ prévoit de commencer le programme de travail dans les provinces de Saravan, Champassak et Savannakhet en juillet prochain. - VNA
Vos commentaires sur cet article ...
Autres