Bac Kan (VNA) - Le lac Ba Be est le plus grand lac naturel du Vietnam. Situé dans le parc national éponyme, dans la province de Bac Kan, au Nord du Vietnam, il fait partie des 100 premiers réservoirs d’eau douce du monde et présente une grande biodiversité.

Ba Be ou Slam Pé, (trois lacs en dialecte) est en fait composé des lacs de Pé Lầm, Pé Lù et Pé Lèn. Situé à 145 m d’altitude, le lac aurait été formé il y a plus  de 200 millions d’années. Il est entouré d’une chaîne de montagnes karstiques, datant de plus de 450 millions d’années. En 1995, lors d’une conférence organisée aux États-Unis sur les  réservoirs d’eau douce du monde, le lac Ba Bê a été classé dans la liste des 20 réservoirs d’eau douce du monde nécessitant une sauvegarde urgente. En 2011, le lac a été déclaré site RAMSAR par l’UNESCO. Il est le troisième au Vietnam. Au Dinh Huong, un local, nous fait savoir:

«L’eau du lac est turquoise toute l’année. A la saison des crues, beaucoup de feuilles mortes flottent à la surface d’eau. L’eau de la rivière entre aussi dans le lac et le trouble. L’eau redevient transparente après deux jours.»


A Ba Bê, les touristes peuvent naviguer en pirogue ou en sampan motorisé pour contempler la beauté naturelle, visiter des grottes et chutes d’eau en amont. Au Dinh Huong:

«Les touristes adorent ​sa beauté naturelle. Ils se sentent sereins en pagayant au milieu du lac. Pour faire le tour, il nous faut une heure et demie. Si nous visitons tous les sites touristiques du secteur, il faut compter quatre ou cinq heures. Ce lac mesure neuf kilomètres de long sur un kilomètre de large.»

Au milieu du lac se dressent les îles d’An Ma et de Bà Goa. Les touristes peuvent découvrir les sites alentours comme Ao Tiên, Pò Giả Mải, la grotte de Puông et les chutes de Dầu Đẳng. Le lac abrite cinquante espèces de poissons dont plusieurs sont rarissimes et des espèces végétales inscrites dans le livre rouge du Vietnam. Ma Thi Thinh, une vendeuse de souvenirs:

«Toute l’année, y a beaucoup de poissons, de crevettes et de coquilles. Les touristes achètent beaucoup de spécialités locales comme champignons, riz cuit dans des tubes de bambou, gâteaux de riz gluant et vermicelles. Les champignons viennent tous de la forêt.»

Le lac Ba Bê est ouvert toute l’année mais l’idéal est de le découvrir en été, au printemps ou au début de l’automne.

L’endroit est merveilleusement reposant et pittoresque. Les touristes oublieront vite leurs soucis quotidiens en se mettant à l’ombre des arbres séculaires pour regarder l’eau turquoise et admirer les pirogues si typiques de la région.  Un pur moment de bonheur où le temps suspend sa course. -VOV/VNA