La conférence à Hanoï. Photo: CPV.

​Hanoï (VNA) - Le Département chargé des marchés d’Asie-Pacifique (du Ministère vietnamien de l’Industrie et du Commerce) a organisé récemment à Hanoï une conférence dont l’objectif était de fournir aux entreprises vietnamiennes des informations sur les deux marchés australien et néo-zélandais ainsi que sur l’Accord de libre-échange ASEAN - Australie - Nouvelle Zélande (AANZFTA).

Nguyên Phuc Nam, chef adjoint du département chargé des marchés de l’Asie-Pacifique, a remarqué que l’Australie et la Nouvelle-Zélande étaient deux grands marchés importateurs pour les produits vietnamiens tels que les produits agricoles et aquacoles, les appareils électroniques, les chaussures, les matériaux de construction, etc.

Il a ajouté que le Vietnam devrait profiter de l’AANZFTA (qui a été signé le 27 février 2009 et est entré en vigueur le 1er janvier 2010) pour augmenter ​ses activités avec ces deux pays. ​Les pays signataires de cet accord ​se sont engagés à réduire de 90 à 100% les lignes tarifaires à ​compter de 2010 jusqu’en 2020. "Il faut que les entreprises vietnamiennes apprennent à bénéficier des conditions favorables de l’accord pour optimiser leurs exportations vers ces deux marchés", a-t-il souligné.

En 2016, les échanges commerciaux bilatéraux entre le Vietnam et l’Australie ont atteint 5,26 milliards de dollars, soit une hausse de 6,5% en glissement annuel. ​Sur ce ​total, les exportations vietnamiennes vers l’Australie ​se sont chiffrées à 2,87 milliards de dollars, soit une baisse de 1,7% en glissement annuel, tandis que les exportations australiennes vers le Vietnam se sont élevées à 2,39 milliards de dollars, soit une hausse de 18,3% en glissement annuel.

Le Vietnam a réalisé l’année dernière un excédent commercial de 480 millions de dollars avec l’Australie. -VNA